Sékou Koundouno avertit : « l’intimidation et les menaces ne marcheront pas… »

Front contre un troisième mandat pour Alpha Condé
Sékou Koundouno
Sékou Koundouno

CONAKRY-Après sa libération l’activiste guinéen Sékou Koundouno a lancé un message de fermeté. Ce membre du front national pour la défense de la Constitution (FDNC) avertit que les menaces ou  les intimidations n’entameront guère leur détermination à lutter pour la protection des acquis démocratiques. 

« Aucune intimidation, aucune menace, aucune dissuasion ne marchera. Notre détermination est totale, c’est au prix de notre vie qu’on s’est engagé pour travailler à sauvegarder les acquis démocratiques chèrement acquis au prix du sang. On ne peut pas permettre qu’un groupuscule de guinéens dans l’objectif de protéger leurs sales intérêts et maintenir une personne au Pouvoir à vie, puisse sacrifier les énormes sacrifices consentis par nos devanciers. La lutte qui a commencé va continuer. Elle sera très ardue et intense, mais nous sommes convaincus que nous parviendrons à vaincre », a déclaré Sékou Koundouno, interrogé par Africaguinee.com.

Oumar Sylla dit Foniké Mengué et Sékou Koundouno  ont été arrêtés ce mardi par la police pour des motifs qui restent pour le moment flous. Après de longues heures d’audition ce mercredi 17 juillet 2019 à la Direction centrale de la Police Judicaire (DPJ), ils ont été libérés sans qu’aucune charge ne soit retenue contre eux.  

« Nous marchons tous avec notre linceul, on s’attend chaque jour à être assassiné ou enlevé. L’intimidation ne marchera pas, les menaces on n’y pense pas », prévient le leader du Balais Citoyen. 

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Mercredi 17 juillet 2019 à 19:23