Kassory Fafona : "On a un système éducatif déficient..."

Baccalauréat session 2019
Kassory Fofana
Kassory Fofana

CONAKRY- A l’occasion du lancement des épreuves du Bac unique session 2019, le  Premier ministre a fait un aveu ce lundi 15 juillet 2019. Ibrahima  Kassory Fofana a reconnu que le système éducatif guinéen est déficient.

 « Il faut qu’on ait le courage de le dire, on a un système éducatif déficient. Combien de guinéens à la sortie de l’université prétendent à un emploi compétitif sur le plan international ? Et là,  pour corriger cela il faut corriger à la base, il faut une sélection rigoureuse, un système rénové qui tient compte de l’évolution du monde. Alors on est là ce matin pour s’assurer  que l’encadrement du système éducatif est bien en phase avec cette préoccupation gouvernementale.  Je suis heureux de constater cela et toute les dispositions sont prises », a déclaré Kassory Fofana.

Le Chef du gouvernement a contrôlé les diapositives sécuritaires installées pour éviter les fraudes dans le centre de Kipé qui a accueilli 487 candidats, profil sciences sociales.

« Je souhaite que  le baccalauréat 2019 ne connaisse pas les dérapages du passé, qu’on ne se plaint pas pour dire qu’il y a beaucoup de tricheries. Parce que la toile de fond pour le gouvernement est de s’assurer que le système éducatif guinéen  puisse aller de l’avant. C’est-à-dire qu’il puisse être un système compétitif  dans un monde qui se globalise, que les guinéens dans les conditions de connaissance technique, technologique et intellectuelle puissent compétir avec les pays de la région et les autres régions du monde », espère le Premier ministre, Kassory Fofana, prodiguant des conseils aux candidats.  

 « Je sais que vous êtes préparés et je sais que vous avez révisé vos cours. Ce qui peut être déterminant en ce moment, c’est la maitrise de soi.  Si l’émotion l’emporte sur le réalisme, vous allez perdre. Donc je vous demande en ce moment précis de se déstresser au maximum.  Je suis heureux de me retrouver dans cette salle où il n’y a que des jeunes filles. Alors sans complexe, affrontez ces épreuves avec courage et beaucoup de déterminations. J’ai l’espoir qu’il y aura beaucoup d’admises que d’admis au baccalauréat cette année », a souhaité Kassory Fofana. 

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél : (00224) 655 31 11 14

 

 

Créé le Lundi 15 juillet 2019 à 17:32

TAGS