Guinée : célébration à Conakry de la fête nationale française du 14 juillet…

Fête nationale de la France

CONAKRY-la Fête Nationale française a été célébrée ce dimanche 14 juillet à Conakry. Outre la communauté française de Guinée, la célébration officielle de cette fête a réuni de nombreuses personnalités à la Résidence de l’ambassadeur de France en Guinée sis au quartier « La Minière », a constaté sur place Africaguinee.com. 

Le premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana accompagné par une forte délégation gouvernementale, Sidya Touré, des diplomates, des acteurs de la société civile ont pris part à  la célébration du 230èmeanniversaire de la révolution française. La cérémonie a été présidée par l’ambassadeur Jean Marc Grosgurin. 

A cette occasion, le diplomate français a rappelé dès l’entame de son discours les valeurs universelles qui définissent la Nation française. « En ce dimanche 14 juillet 2019, nous célébrons ensemble le 230èmeanniversaire de la révolution française. En ce jour nous célébrons notre nation, la France et ses valeurs : la liberté, l’égalité, la fraternité placées au cœur de notre pacte républicain et notre vouloir du vivre ensemble. Ces valeurs définissent notre nation dans le temps long de l’histoire selon les propos du Président Macron », a déclaré Jean Marc Grosgurin. 

Système international menacé

Le système international demeure plus que jamais menacé et incertain, poursuit l’ambassadeur, rappelant le constat sans appel dressé le ministre français des affaires étrangères Jean Ives Le Drian.  « L’ordre multilatéral affirme-t-il lors d’une interview du 13 juin dernier est aujourd’hui renié, contesté, attaqué, les outils de régulation internationale sont bafoués et affaiblis laissant émerger si nous ne prenons garde, un monde sans foi ni loi. Et ce, alors que nous sommes confrontés à de multiples défis globaux et des risques majeurs pour l’équilibre de notre planète. Les dérèglements climatiques, la  protection de l’environnement, l’accès à l’eau et aux ressources naturelles, la lutte contre le sous-développement, la lutte contre le terrorisme, la lutte contre tous les trafics notamment ceux des êtres humains, de drogue et des armes », a-t-il lancé, assurant que pour sa part, la France demeure et demeurera un acteur de la mondialisation attaché à la coopération entre les peuples et entre les Etats, attaché à la promotion du multilatéralisme pour mieux ordonner le monde et tenter de répondre à tous ces défis. 

La France, partenaire historique de la Guinée

Abordant le volet de la coopération, le diplomate français a indiqué que  son pays est plus que engagée au côté de la Guinée dans le cadre d’un partenariat renforcé et diversifié. Partenaire historique de la Guinée, les engagements de la France dans le cadre du PNDES, la feuille de route du développement du pays totalisent un demi-milliard d’euro pour la France sur la période 2016-2020, a-t-il signalé précisant que 477 millions d’euros sont mis en œuvre à travers l’agence française du développement. 

« L’AFD est devenue en Guinée un acteur majeur du développement avec quatre priorités :  l’amélioration du service de base dans le domaine de la santé, de l’éducation, de la formation professionnelle, l’amélioration du capital humain, le renforcement du secteur privé et le développement des territoires ruraux. En 2019, les engagements de l’AFD ont atteint 130 millions d’euros tous outils confondus. Oui le partenariat entre la France et la Guinée se renforce, se diversifie », se réjouit-il.

En matière économique la France est présente en Guinée dans plusieurs secteurs clés : téléphonie mobile, banque, transport aérien, distribution du carburant, pharmacie, énergie, agro-industrie, hôtellerie, infrastructure portuaire et aéroportuaire, pont et route, contrôle qualité. Les entreprises françaises sont intéressées par les opportunités en Guinée et l’Ambassade les accompagne au quotidien dans le cadre de son action de diplomatie économique à travers des échanges constants avec des conseillers du commerce extérieur, révèle-t-il. 

La Guinée a tous les atouts pour avancer… 

« Côté guinéen, les efforts visant à l’amélioration du climat des affaires, du cadre juridique et fiscal doivent être poursuivis pour que les intérêts des entreprises se traduisent en projet et en investissement complet en création d’emploi, développement inclusif, en croissance durable. La création récente d’un tribunal du commerce va assurément dans le bon sens. D’une manière générale, tout ce qui pourra être réalisé en matière de bonne gouvernance permettra aux pays d’aller de l’avant. En effet, seules les ressources humaines compétentes, motivées, dans l’administration comme dans le secteur privé permettront à la Guinée d’atteindre l’émergence, d’améliorer ses positions dans la sous-région et de tirer les meilleurs profits de ses immenses ressources naturelles, agricoles, forestières, solaires, hydrauliques, minières, halieutiques (…). La Guinée a tous les atouts pour avancer et poursuivre ses réformes structurelles vers l’émergence », affirme Jean Marc Grosgurin, assurant que dans ces perspectives la France est un partenaire stratégique. 

Présente à cette cérémonie, la ministre de la Coopération et de l’intégration africaine a dans son allocution souligné que le 14 juillet offre l’occasion de se souvenir de cette grandiose fête de l’union de la nation  française rassemblée autour de la devise Liberté-Egalité-Fraternité. « Votre pays est symbole de courage d’un peuple qui a consenti de nombreux sacrifices pour la conquête de sa liberté, de sa dignité pour le respect de ses droits pour bâtir un Etat moderne stable et qui joue un rôle majeur sur la scène internationale », a témoigné la madame Diénè Keita. 

Défi sécuritaire

« Nous apprécions à juste titre les principes de la politique étrangère de la France basés sur les valeurs universelles. Cette capacité de la France à agir ensemble avec ses partenaires de l’Europe et du monde pour relever les nombreux défis qui s’imposent à l’humanité », a déclaré Dr Diénè Keita, saluant l’engagement de la France pour le maintien de la paix et de la sécurité dans le monde. 

Sans paix, dit-elle, rien n’est durablement possible. La France fait une large contribution au maintien et à la consolidation de la paix notamment par le déploiement de contingents français dans plusieurs pays du monde notamment au Mali tout près, a-t-elle souligné. Elle prévient que le terrorisme constitue un défi majeur vu son ampleur et ses effets nocifs dans le monde. 

Remerciant la France pour son assistance à la Guinée, la ministre de la Coopération a mis cette occasion à profit pour réitérer l’engagement du gouvernement guinéen à ne ménager aucun effort pour la consolidation des traditionnels liens d’amitié et de coopération unissant les deux pays. 

« Notre détermination à consolider la coopération guinéo-française est sans failles. La France est sans doute l’un des premiers partenaires de la Guinée (…). Au nom du Président de la république et du Gouvernement, je voudrais ici remercier la France pour cette forte assistance du gouvernement français aux efforts du développement socioéconomique de notre pays. Nous saluons également les efforts de la France quant à l’appui à la Guinée auprès des institutions de Bretton Wood. Le niveau de notre coopération bilatérale est au beau fixe. Je voudrai saluer la progression remarquable du niveau d’engagement financier de la France en Guinée », a telle assuré. 

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Lundi 15 juillet 2019 à 15:01

TAGS