Déguerpissements à Kaporo : la Cour de justice de la CEDEAO prend une décision…

Déguerpissement à Kaporo-rails

CONAKRY-La Cour de justice de la CEDEAO a pris une décision au sujets desles victimes dues opérations de déguerpissement à Kaporo-Rails, Kipé 2 et Dimesse, a appris Africaguinee.com. 

Selon nos informations, la juridiction ouest-africaine qui a son siège à Abuja a pris un arrêt rejetant les mesures provisoires sollicitées par les requérants. Cet arrêt n’empêche cependant pas de statuer sur le fond, apprend-on. 

« La Cour de Justice de la CEDEAO par un arrêt du 28 juin a rejeté les mesures provisoires sollicitées par les requérants. La Cour a estimé que la preuve de leurs droits de propriété sur les parcelles litigieuses n’a pas été apportée », a confié à Africaguinee.com, l’agent judiciaire de l’Etat maître Mory Doumbouya.  

L’Etat guinéen avait boudé la première audience sans explications, poussant les juges à accorder dix jours supplémentaires aux autorités de Conakry pour transmettre leurs observations écrites. 

Interrogé par notre rédaction sur cet arrêt, le responsable de communication de l’association des victimes a déclaré qu’ils ne sont pas au courant de cette décision. Mamadou Samba Sow, nous a cependant révélé que leur avocat Maitre Alpha Yaya Dramé, a introduit une requête auprès de la Cour afin qu’elle effectue un transport judicaire sur les lieux. L’audience des témoins est prévue le 8 novembre 2019, précise notre source. 

Dossier à suivre…

 

Diallo Boubacar 1 

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112 

Créé le Dimanche 14 juillet 2019 à 11:52