Conakry : Souleymane Taran Diallo a regagné sa dernière demeure…

Obsèques du maire de Ratoma
Feu Souleymane Taran Diallo, maire de Ratoma
Feu Souleymane Taran Diallo, maire de Ratoma

CONAKRY-Le maire Ratoma, Souleymane Taran Diallo a été inhumé ce vendredi 28 juin 2019 dans l’après-midi au cimetière de Hamdallaye. Une foule compacte s’est mobilisée pour lui rendre un dernier hommage, a-t-on constaté.

Décédé le lundi 24 juin à la suite d’un AVC (accident vasculaire cérébral), le défunt maire a eu droit à un hommage dû à son rang. Le Président de la République, Pr Alpha Condé s’est recueilli devant sa dépouille lors du symposium organisé au  Palais des Sports du stade 28 septembre.

Ses funérailles ont mobilisé grand-monde. Sa famille politique, l’union des forces démocratiques  de Guinée a mobilisé les gros moyens pour lui rendre un dernier hommage. Cellou Dalein Diallo, le leader du parti lui a rendu un émouvant hommage, reconnaissant surtout sa "loyauté".

Devant une grande foule chagrinée, le Président de l’UFDG a déclaré que  Souleymane Taran Diallo a été toujours "véridique" et "loyal".

“ La dernière conversation que nous avons eue c’était par rapport à installation d’une commission à la maire de Ratoma. Il a dit Monsieur le Président nous devons le faire pour prouver que nous sommes capables. Et quand vous serez Président de ce pays, il y aura le partage. Il était un homme de partage, de conviction et d’une capacité de loyauté sans faille”, a témoigné ému, Cellou Dalein Diallo.

Le Gouvernement également à travers le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, a également rendu hommage au défunt. Le Général Bouréma Condé a confié qu’il a partagé avec  Souleymane Taran Diallo la même classe au lycée.

“J'ai eu la chance de partager le lycée  2 août avec lui dans la même classe.  Le maire de Taran est un bon maire et disponible. Il n’y a aucune invitation où Taran est venue en deuxième position. Il est toujours premier”, a indiqué le Ministre Bouréma Condé.

Il a exprime son souhait de voir les 342 maires du pays suivre son exemple. Selon le ministre, la mort de Taran est une perte administrative au-delà de celle de sa famille biologique et politique.

Souleymane Taran Diallo qui a eu droit à un cortège funèbre a été inhumé après la prière 14heures au cimetière de Hamdallaye, dans la commune de Ratoma. Que son âme repose en paix !

BAH Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 114

Créé le Vendredi 28 juin 2019 à 19:57