Guinée : Maître Boucounta a t-il lâché Cellou au profit d’Alpha Condé ?

Projet de modification de la Constitution

CONAKRY-La publication par le front national pour la défense de la Constitution (FNDC) de la liste des promoteurs du troisième mandat continue de faire réagir la classe politique. 

Bah Oury, animateur du mouvement politique le Renouveau, également opposé au projet de nouvelle Constitution a eu une lecture plutôt critique sur cette fameuse liste. Interrogé par Africaguinee.com, l’ancien ministre de la réconciliation estime qu’il y a une certaine ‘’légèreté dans son établissement’’. 

Dans le document publié par le FNDC, on retrouve des députés, des juristes, des ministres, un avocat, un universitaire, des directeurs de régies financières, un Président d’une Institution. Le juriste français Albert Bourgi et de l’avocat sénégalais, maître Boucounta Diallo, deux amis d’Alpha Condé sont également pointés du doigt par les frontistes.

Alors qu’ils sont accusés par le Front de vouloir détruire les fondements de la république et prendre le pays en otage, Bah Oury préconise désormais qu’il y ait une large concertation de tous les acteurs et un travail rigoureux avant de poser des actes. 

L’animateur du Renouveau a d’ailleurs fait une confidence à Africaguinee.com sur le cas spécifique de maitre Boucounta Diallo. Il explique que l’avocat sénégalais est loin de l’idée qu’on lui prête. Selon lui, l’ancien Président du Collectif des Avocats de la défense de l’opposant guinéen Alpha CONDE est contre la modification de la constitution.

« Le connaissant, il est loin de l’idée que certains lui prêtent. Lorsqu’on a échangé récemment, il a montré une certaine réserve par rapport à cette question de modification de la Constitution », a confié Bah Oury. 

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Mercredi 05 juin 2019 à 16:03