Dr Faya interpelle l’Ambassadeur Alexander Bregadze : « Il ne connait pas le b.a.-ba de la diplomatie… »

Politique
Dr Faya Millimono, leader du Bloc Libéral
Dr Faya Millimono, leader du Bloc Libéral

CONAKRY-Comment l’opposition réagit face au départ de l’ambassadeur de Russie en poste à Conakry depuis 8 ans ? Alexander Bregadze qui s’est illustré dans la propagande pour une présidence à vie pour Alpha Condé  a fait ses adieux à la Guinée. Dans les rangs de l’opposition les réactions sont mitigées.

« Les rotations des ambassadeurs obéissent à des règles qui sont fixées par chaque pays. Cet ambassadeur est resté huit ans ici. Il était devenu le doyen du corps diplomatique ici. Peut-être qu’il était temps pour la Russie de renouveler son représentant ici », nuance Ousmane Gaoual Diallo. 

Alexander Bregadze a marqué son empreinte en Guinée à travers des déclarations polémiques. Ses rapports avec l’opposition qui l’accuse d’ingérence dans les affaires de la Guinée ont été tendus. Pour le coordinateur de la cellule de Communication de l’UFDG, les guinéens apprécieront son œuvre. 

« En général les diplomates s’expriment en étant en accord avec leur chancellerie d’origine. S’il a exprimé une position ici et que celle-ci n’a pas donné lieu à une réprobation immédiate, c’est que, et le gouvernement guinéen, et son ministre de tutelle russe, ils étaient en accord avec les propos qu’il a tenu même si ces propos étaient irrévérencieux pour le peuple de Guinée. Je pense que les guinéens vont apprécier son œuvre ici », soutient le député uninominal de Gaoual. 

Plus véhément, Dr Faya Milimouno souligne que le départ de ce diplomate vise à réparer le dégât qu’il a causé. « La Guinée depuis son indépendance a eu des relations très cordiales avec la Russie dans le respect mutuel. Je ne crois pas que la Guinée se soit mêlée dans les affaires internes de la Russie ; ce pays devait faire autant vis-à-vis de la Guinée. Mais de plus en plus on a tendance à penser que la Russie veut s’octroyer un statut de colon. C’est très imprudent. Pour nous, son départ n’a aucune signification. C’est un monsieur qui ne connaissait pas le B A BA de la diplomatie alors qu’il représentait un pays que beaucoup avaient pensé être un pays sérieux, mais qui de plus en plus est en train de démontrer par les actes que ses leaders posent que c’est un autre petit pays », martèle l’opposant Faya Milimouno. 

Son départ ne nous fait ni chaud ni froid, réagit de son côté le secrétaire exécutif de l’UFR, qui prévient que ce sont les guinéens qui doivent décider de leur devenir. « Les effets d’annonce de certaines personnes n’ont pas d’influence sur la façon dont les guinéens doivent réagir vis-à-vis de la constitution guinéenne.  La Guinée et la Russie n’ont pas la même politique, nous n’avons la même orientation et nous n’avons les mêmes Constitutions », averti Saikou Yaya Barry.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112 

Créé le Jeudi 21 mars 2019 à 15:24