Alpha Condé avoue : "Il y a trop de combines autour du Hadj pour la Mecque…"

Politique
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY-Choqué par  l’amateurisme et les combines qui entourent l’organisation du  Hajj, Alpha Condé interpelle les autorités réligieuses. C’est un secret de polichinelle : chaque année, du départ comme à l’arrivée, les pèlerins guinéens traversent un calvaire indescriptible.  Conscient de cette souffrance, le Chef de l’Etat veut corriger cette anomalie.

« J’ai vécu les faits, j’ai vu comment les guinéens souffrent à la Mecque.  C’est inadmissible.  Je mettrai fin à ça », s’est engagé Alpha Condé devant des imams. 

« Il y a trop de combines dans l’organisation du hajj », fustige-t-il, promettant d’y  mettre fin. La Guinée n’est pas un Etat islamique, c’est un Etat laïc", relève-t-il, précisant que même si les musulmans sont  plus nombreux, le gouvernement a le devoir de protéger tout le monde même les animistes.

Ecoutés par les fidèles, les imams ont un rôle primordial à jouer, selon Alpha Condé.  « Les imams doivent être les premiers à dire la vérité  », souligne le chef de l’Etat, encourageant ces leaders d’opinion d’éviter de faire le copinage.

Alpha Condé trouve scandaleux que les candidats au pèlerinage viennent « poiroter » des semaines au centre islamique de Donka, se couchant à même le sol pour remplir les formalités du hajj. « Il faut résoudre cette souffrance », enjoint-il.

Comme solutions,  Alpha Condé annonce la mise en place d’une structure qui va se charger de l’enregistrement des candidats de l’intérieur du pays dans les chefs lieux des régions. Pour éviter la répétition des erreurs du  passé, le dirigeant guinéen veut un débat ouvert sans complaisance sur le hajj.

« On ne va pas à la Mecque pour faire du commerce. On y va pour accomplir un devoir religieux. Tout le monde doit travailler dans la transparence. Que ce soit les ministres ou les religieux, chacun doit travailler dans l’intérêt du pays en disant la vérité »,  a invité le président Condé.

A suivre...

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Mercredi 20 mars 2019 à 9:21

TAGS