Heurts à Kipé 2 : une grenade lacrymogène arrache le nez d’Aissatou Bela Diallo…

Déguerpissement à Conakry
Aissatou Bela Diallo
Aissatou Bela Diallo

CONAKRY-Touchée par une grenade lacrymogène en marge des heurts survenus mercredi dernier à Kipé 2 où le Gouvernement a entrepris une vaste opération de déguerpissement et de démolition des maisons, Aissatou Bela Diallo souffre.

L’adolescente alitée au CHU de Donka a le visage complètement défiguré.  Une bombe lacrymogène qui aurait été tirée par des gendarmes (selon des témoins) lors de la dispersion des jeunes opposés à la démolition de leurs lieux d’habitation, a atterri sur la figure de la fille et a arraché son nez. Les images sont insoutenables.  

Agée de 14 ans, Aissatou Bela était partie ce jour à Kipé 2 dans le but d’aider une famille victime du déguerpissement  dont elle est proche, à faire le ménage pour quitter les lieux. C’est dans ces circonstances qu’elle a été gravement blessée lorsque les heurts ont éclaté.

Son  pronostic n’est pas engagé, mais elle se trouve toujours dans un état fragile. Entourée de ses proches dont son papa et sa grand-mère, l’adolescente a besoin d’aide. Elle devrait subir une intervention chirurgicale coûteuse dans les prochains jours. Mais le manque de moyen de ses parents inquiète. Son papa Alpha Oumar Diallo appelle à l’aide des bonnes volontés pour les soins de sa fille.

Ce samedi 16 mars 2019, une délégation de l’UFDG s’est rendue aux chevets de la fille et remontrer le moral de la famille. Elle a apporté  une enveloppe symbolique de 7 millions de francs guinéens pour contribuer aux soins de la fille.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Samedi 16 mars 2019 à 13:42