Ourékaba (Mamou) : Risque de violences entre deux camps rivaux...

Elections communales
Alpha Condé, Président de la République de Guinée et son principal opposant Cellou Dalein Diallo
Alpha Condé, Président de la République de Guinée et son principal opposant Cellou Dalein Diallo

MAMOU-Annoncée sous tension, l’élection du bureau exécutif de la commune rurale de Ourékaba a eu lieu ce lundi 11 février 2019, soit un an après les élections communales.

L’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) de Cellou Dalein Diallo et le RPG arc-en-ciel parti au pouvoir se disputaient le contrôle de cette commune rurale de Mamou.

L’élection de ce matin a opposé Elhadj Ousmane Sow, du RPG à Elhadj Alimou Sow de l’UFDG. A l’issue du vote, les deux concurrents sont arrivés à égalité avec onze voix chacun. Par contre,  de nombreux votes par procurations ont été enregistrés dans les rangs du RPG.

Contre toute attente, le candidat du parti au pouvoir a été installé au poste maire au détriment de l’UFDG sous prétexte qu’il était le plus âgé.

Comme il fallait s’y attendre, le camp du parti de Cellou Dalein Diallo a vivement protesté estimant qu’aucune loi ne préconise un tel scenario. La tension est vive à Ourékaba, une sous-préfecture où sont originaires l’actuel ministre des Sports Sanoussy Bantama Sow et Hady Barry, actuel secrétaire général du ministère de la coopération.

A suivre…

Une dépêche de Habib Samaké

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 11 Février 2019 à 15:38

TAGS