Crise des communales: Quand le parti de Sidya indexe deux coupables...

Elections
Sidya Touré de l'Union des forces républicaines (UFR)-Africaguinee.com
Sidya Touré de l'Union des forces républicaines (UFR)-Africaguinee.com

L'élection du maire de Matoto continue de faire des vagues à Conakry. S'il a ouvertement soutenu le candidat Mamadouba Toss Camara du parti présidentiel, l'Union des forces républicaines (UFR) de Sidya Touré a une idée sur les causes des problèmes liés aux communales dans le pays.

Pour l'UFR,  le parti présidentiel et l'Union des forces démocratiques de guinée (UFDG) ont bafoué les lois du pays en signant un accord politique au détrimant des autres partis politiques.

Le 8 août dernier, le RPG-Arc-en-ciel et l'UFDG avait signé un accord politique pour  régler leurs différents sur plusieurs communes du pays dont Matoto, Matam, Ratoma et Dixinn.

Cet accord avait été dénoncé par plusieurs partis politiques qui avaient regretté "ce partage du gâteau" en violant les lois du pays.

Un an après les élections communales, les contentieux continuent autour de la désignation des maires dans le pays dont celles de Matoto et Kindia qui sont réclamées par le parti présidentiel et celui de Cellou Dalein Diallo.

Quand aux élections législatives, aucune date n'a été fixée au risque de repousser les présidentielles prévues en 2020.

A suivre...

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 10 Février 2019 à 14:35