Kérouané : plusieurs projets de construction d’infrastructures lancés…

Travaux Publics
Moustapha Naité, Ministre des Travaux Publics
Moustapha Naité, Ministre des Travaux Publics

KEROUANE- Les travaux de construction de la voirie urbaine de Kérouané et de la route Kankan-Sana, ainsi que d’un pont sur le fleuve Milo, ont été lancés ce lundi 10 décembre 2018 à Kankan par le Président Alpha Condé qui était accompagné par le Ministre en charge des Travaux Publics, Moustapha Naité. 

Ces travaux sont financés conjointement par le Budget National de Développement, la Banque Arabe pour le Développement Economique de l’Afrique et le Fonds de l’OPEP pour le Développement international. 

A Kerouané, trois principaux chantiers seront lancés pour faciliter le développement économique de cette localité, a expliqué Moustapha Naité. Selon le Ministre des Travaux Publics, la préfecture de Kérouané est une ville prioritaire pour le chef de l’Etat Alpha Condé.

« Le pont de 85m à réaliser est financé par le Fonds Arabe et la BADEA sur le fleuve Milo, qui est entre Kerouané et Banankoro en allant vers Kissidougou. Ça sera réalisé par l'entreprise SINTRAM sur financement extérieur et le gouvernement guinéen. Le deuxième chantier, c'est la voirie urbaine de Kerouané de 5 à 8 km. Nous allons entamer la route Kankan-Kerouané, mais d'abord les 32 premiers km qui viennent jusqu'à Sana pour nous permettre déjà d'amorcer les 140 km qui nous amènent à Kerouané. Nous avons le pont de Diassa qui était tombé pendant la dernière saison pluvieuse, nous allons commencer la reconstruction de ce pont à partir du mois de février. Comme pour dire que la ville de Kerouané est très importante pour le chef de l'Etat et elle est en train de bénéficier aujourd'hui des infrastructures routières », a expliqué Moustapha Naité avant de faire une promesse aux populations de Kérouané.

« Nous pouvons promettre aux populations de Kerouané que les travaux qui ont démarrés ne vont pas s'arrêter », a-t-il ajouté.

Le Directeur du projet SINTRAM qui en charge de construire le pont sur le fleuve Milo a donné quelques détails sur les caractéristiques de cet ouvrage. Selon lui, le projet ne se limitera pas seulement à la construction du pont.

« Ce projet dont la zone d’influence comprend principalement les préfectures et les sous-préfectures situées sur la nationale 33, tel que kérouané, Kissidougou, Banankoro ainsi de Kankan et de Beyla, consiste à réaliser un pont poutre à deux voies de quatre travers dépendants de 20m chacun. Chaque travers est constitué de 8 poutres préfabriquées en section variable. La longueur totale du pont est de 85m et sa largeur est à peu près 10m. Le projet prévoit également la mise en place de deux voies d’accès goudronnées de près d’un kilomètre de longueur de part et d’autre du pont », a expliqué Samir Lasgar.

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 11 décembre 2018 à 12:05