Route Dabola-Kouroussa : le message rassurant du ministre Naité…

Infrastructures
Moustapha Naité, ministre des travaux Publics
Moustapha Naité, ministre des travaux Publics

KOUROUSSA-Le Président Alpha Condé et le ministre des travaux publics ont lancé ce samedi 08 décembre 2018, les travaux de construction de la route d’intégration régionale Dabola-Kouroussa. Financés par la Banque Islamique de Développement (BID) et le Budget National de Développement (BND), les travaux de construction de cette route vont prendre 30 mois. Deux lots sont concernés, Dabola-Cisséla et Cisséla-Kouroussa. Le premier est long de 68 kilomètres tandis que le second est de 83 kilomètres.

Le lancement des travaux a eu lieu en présence du ministre des Travaux Publics Moustapha Naité. La route Dabola-Kouroussa est un tronçon très fréquenté. Le ministre des travaux publics a indiqué qu’il a la certitude que les entreprises qui exécutent les travaux seront à la hauteur des besoins guinéens.

« Comme vous savez c'est une route d'intégration sous régionale, après la route Coyah Mamou-Dabola, il fallait compléter le tronçon Dabola-Cisséla-Kouroussa pour rejoindre Bamako. C'est la route nationale N°1, elle est très fréquentée. Aujourd’hui, nous sommes très heureux de faire le lancement de ce grand tronçon qui fait environ 150 km avec le président de la République. Nous sommes confient quant aux entreprises qui ont été choisies de par leur expérience de pouvoir nous donner une route qui sera à la hauteur de l’investissement qui sera fait là-dessus », a expliqué Moustapha Naité avant d’affirmer que tous les riverains qui sont déguerpis seront indemnisés par le Gouvernement.

« Les questions liées aux indemnisations  sont déjà pris en compte par le Gouvernement et cette route ne souffrira d’aucun retard. Le lancement est fait aujourd'hui, les entreprises sont en train de se mobiliser. Nous espérons courant le mois de janvier que les premiers camions vont commencer à faire le terrassement. Je rappelle aussi que la voirie de Kouroussa de 15 km a fait l'objet de lancement aujourd'hui », a-t-il ajouté.

 

Alpha Boubacar Diallo, le représentant de la Banque Islamique du Développement, l’un des bailleurs de ce projet assure les autorités guinéennes que son institution accompagnera d’autres projets dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des guinéens.

« La BID est sensible aux plaidoyers du département en charge des Travaux Publics. Elle reconnait que si les réalisations à date sont appréciables, les enjeux demeurent encore plus grands au  vu des besoins immenses en investissement pour assurer le maillage du territoire national et la connexion de la Guinée avec les pays voisins. Le financement du projet objet de notre rencontre ce matin répond à cette perspective. Elle s’inscrit dans le cadre de notre engagement à prendre part auprès du Gouvernement de la République de Guinée pour l’amélioration des conditions de vie de cette population », a expliqué Alpha Boubacar Diallo.

Le porte-parole des deux entreprises chargées d’exécuter les travaux de cette route a pris l’engagement de réaliser les travaux dans le respect du délai et dans les règles de l’art. Il demande aussi aux autorités guinéennes de sensibiliser les populations locales pour permettre aux entreprises de faire leur travail.

« Je vous assure monsieur le Président de la République ainsi que le peuple de Guinée, que notre groupement d’entreprise ne ménagera aucun effort pour la réalisation de cette route dans les règles de l’art et le respect du délai. Je demande aux autorités guinéennes de bien vouloir faire appel au sens de civisme des populations riveraines et les usagers pour qu’ils nous apportent toute leur assistance et protection dans l’exécution des travaux », a lancé Chen Sichang.

Faut-il rappeler aussi qu’après Kouroussa, le Président Alpha Condé et le Ministre Moustapha Naité se sont redu à Siguiri pour lancer les travaux de pavage de la voirie urbaine. Ce projet        aussi a été financé par le Budget National de Développement à hauteur de 200 milliards de francs guinéens. Ce projet couvre 20 kilomètres et sa durée d’exécution est de 6 mois.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Dimanche 09 décembre 2018 à 10:31