Des gendarmes brigandent des citoyens à Cosa : Mamadou Aliou Souaré Goullonka raconte sa mésaventure…

Insécurité
Image d'illustration
Image d'illustration

CONAKRY- Des gendarmes ont terrorisé ce vendredi 16 novembre plusieurs citoyens à Cosa. Mamadou Aliou Souaré Goullonka a eu la mal chance de se retrouver en face d’éléments de la gendarmerie qui n’ont aucun sens de leur rôle. 

Alors qu’il revenait de son lieu de travail, Monsieur Souaré s’est fait déouiller de tous biens par des gendarmes au niveau du rond point de Cosa. 

 ‘’ En rentrant chez moi cet après-midi à bord d’un taxi, nous sommes tombés dans une embuscade de gendarmes au niveau de Cosa. Quand nous sommes descendus pour nous disperser ils nous ont pourchassés en disant que nous étions des manifestants. Il y a un groupe qui m’a interpellé puisque je ne voulais pas fuir, un parmi eux s’est approché de moi et s’est mis à palper mes poches, ensuite un autre s’est détaché pour venir vers moi tout en disant qu’il été le premier à m’apercevoir donc le téléphone que j’avais lui revenait de facto. Dans cet imbroglio le second m’a retiré mon sac avec mon ordinateur de marque LENOVO avant de me jeter le sac vide en m’intimant l’ordre de dire à ‘’nos enfants ‘’ de faire très attention’’, a expliqué ce gestionnaire des Ressources Humaines, avant de déplorer, l’attitude de ce corps d’élite de l’armée guinéenne qui s’est aussi attaqué à une dame sous ses yeux.

‘’ Ce que je déplore aussi, c’est quand ils se sont attaqués à une dame qui observait cette scène (…), j’ai peur qu’ils ne la violente sérieusement, ceci est une grande inquiétude que j’ai. C’est vraiment dommage ce qui se passe (…), en voyant normalement un gendarme, je dois me sentir en sécurité. Mais aujourd’hui ce que j’ai vécu c’est vraiment déplorable de la part de ce corps d’élite’’, s’est-il indigné.

Mamadou Aliou Souaré Goullonka a fait une partie de ses études à l’étranger. Rentré au pays pour servir son pays, aujourd’hui il se demande à quel service de sécurité se vouer. Il lance toutefois un appel à l’endroit des autorités militaires afin que des dispositions soient prises pour mettre hors d’état de nuire certains agents de sécurité. 

 

BAH Boubacar LOUDAH

PourAfricaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Samedi 17 novembre 2018 à 10:36