.

Conakry : un policier a-t-il été tué à Wanindara ?

Facebook icon Twitter icon
Violences à Conakry
Image d'illustration
Image d'illustration

CONAKRY-La situation reste toujours très tendue au quartier Wanindara où deux jeunes garçons ont été abattus la nuit dernière. Des échauffourées ont éclaté ce jeudi 8 novembre 2018 dans ledit quartier entre policiers et jeunes agacés par les meurtres de leurs camarades. 

Dans la foulée des heurts, un policier qui s’est fait isoler a été pris à partie par une foule qui l’a lynché. Alors que des rumeurs sur son décès avait commencé à circuler, un haut responsable de la police a démenti cette information, indiquant que deux agents ont été grièvement blessés. Mais ils ont été conduits au camp pour des soins. 

Le coordinateur de la Cellule « Balai Citoyen » qui a été également interrogé par Africaguinee.com sur ces incidents, a confié que le policier n’est pas mort.  Sékou Koundouno qui était sur place lors de ces accrochages explique qu’une équipe de policiers a été déployée à Wanindara pour une intervention de maintien d’ordre lorsqu’un d’entre eux a été récupéré par la foule qui l’a lynché.

« Le policier n’est pas mort. Ça s’est passé devant moi, la foule l’a lynché mais les policiers sont venus le récupérer. Il a été évacué d’urgence par l’ambulance des unités d’intervention à l’hôpital militaire du camp Almamy Samory Touré. Il est en soin intensif », a expliqué M. Kounduno.

 

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 08 novembre 2018 à 12:19