.

Assassinat de Mamadou Cellou Diallo à Conakry : trois policiers indexés…

Facebook icon Twitter icon
Tueries à Conakry
Image d'illustration
Image d'illustration

CONAKRY- Mamadou Cellou Diallo a t-il été tué par des éléments de la compagnie mobile d’intervention et de sécurité ? C’est ce que des avocats de l’opposition guinéenne vont tenter de prouver au tribunal de première instance de Dixinn où ils ont déposé ce lundi 5 novembre 2018 une plainte.

Le mardi 30 novembre dernier, Mamadou Cellou Diallo, chauffeur de profession, a été tué par balle à Bambéto. Ce jour, l’opposition avait appelé à une nouvelle journée de manifestation à Conakry.

L’opposition qui continue de dénoncer ces tueries dit disposer de preuves « accablantes » contre trois policiers. Un témoin serait prêt à identifier ces trois agents de la compagnie mobile d’intervention et de sécurité.

Au tribunal de première instance de Dixinn, l’opposition a également porté plainte contre le Contrôleur Général de police Ansoumane Camara « Baffoé ». Le Directeur central des unités d’intervention de la police est accusé « d’inertie » dans l’identification et la prise de sanctions contre ses agents qui sortent de leurs casernes avec des armes à feu.

Les tensions politiques sont montées d’un cran en Guinée ces dernières semaines. Une situation exacerbée par l’attaque du véhicule du chef de file de l’opposition. Alors que Cellou Dalein Diallo annonce de nouvelles manifestations cette semaine, Alpha Condé a haussé le ton martelant qu’il ne tolérera plus la pagaille dans le pays. 

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Mardi 06 novembre 2018 à 13:57