.

Aboubacar Soumah défie Kassory: "Nous ne reculerons jamais sur les 8 millions..."

Facebook icon Twitter icon
Education
Aboubacar Soumah, leader du SLEEG-Africaguinee.com
Aboubacar Soumah, leader du SLEEG-Africaguinee.com

La rencontre entre des émissaires du gouvernement de Kassory Fofana et les syndicalistes dirigés par Aboubacar Soumah va-t-elle suspendre la grève dans les écoles?

Contre toute attente, les syndicalistes ont fixé un ultimatum au gouvernement pour payer leurs salaires de 8 millions de francs guinéens dès janvier 2019.

Se disant "soucieux" pour l'avenir des élèves guinéens, Aboubacar Soumah qui dirige le syndicat libre des enseignants et chercheurs de guinée (SLEEG) enfonce le clou:

"Etant convaincus que l'argent existe et que les recettes (de l'Etat) permettent de payer effectivement 8 millions de salaires aux enseignants guinéens, nous ne reculerons jamais face au paiement de ces 8 millions" menace de nouveau Aboubacar Soumah devant des enseignants réunis au siège du SLEEG à Conakry.

Cette position radicale des syndicalistes va compliquer davantage la tâche du gouvernement de Kassory Fofana.

Récemment, le chef du gouvernement avait exclu toute augmentation des salaires en 2019 et 2020.

Quand aux élèves, ils multiplient les manifestations dans le pays pour exiger la reprise des cours dans les .écoles.

A suivre...

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 04 novembre 2018 à 10:46