.

Mamady Youla à Africaguinee.com : « J’ai subi une attaque très violente… » (Exclusif)

Facebook icon Twitter icon
Attaque contre le véhicule de Mamady Youla
Mamady Youla, ancien Premier Ministre de la Guinée
Mamady Youla, ancien Premier Ministre de la Guinée

CONAKRY- L’ancien Premier Ministre Mamady Youla vient d’expliquer sa mésaventure. Après l’attaque qui a visé son véhicule ce vendredi 2 novembre 2018, l’ancien Chef du Gouvernement a confié à Africaguinee.com ce qui s’est réellement passé.

Mamady Youla décrit une scène effroyable. Même s’il n’a pas été gravement blessé au cours de cette attaque, l’ancien Premier Ministre dit avoir frôlé le pire. 

« J’aurais pu être gravement blessé parce que, quand vous prenez une brique à travers la vitre là où vous êtes assis, tout peut arriver », a confié Mamady Youla à un journaliste de notre rédaction.

Après l’enterrement des deux jeunes tués à l’occasion des journées de manifestations appelées par l’opposition républicaine, des scènes de violences ont été enregistrées dans plusieurs quartiers de la haute banlieue de Conakry, notamment à Bambéto.

Lire aussi : Info Africaguinee.com : l’ancien Premier Ministre Mamady Youla attaqué à Bambéto…

L’ancien Premier Ministre guinéen s’est retrouvé au mauvais endroit, et au mauvais moment. 

« J’étais allé présenter mes condoléances dans la zone. Je sais qu’il y a toujours quelques risques vers là-bas mais comme ce n’était pas là-bas exactement, j’étais à Hafia, j’ai une cousine qui a perdu sa fille ; Donc j’étais allé présenter mes condoléances, c’était dans le cadre des affaires sociales auxquelles nous sommes tous confrontés. J’ai essayé de me renseigner pour savoir s’il n’y avait pas d’agitations dans la zone ; De là-bas je devais passer par le carrefour (Bambéto) pour aller de l’autre côté. Malheureusement, quelques jeunes qui étaient là, dès qu’ils ont vu le véhicule, ils l’ont attaqué », raconte l’ancien locataire du Palais de la Colombe.

Mamady Youla parle d’une scène effroyable qu’il a vécue ce vendredi 2 novembre 2018.

« C’est malheureux ! C’était très très violent, j’avoue que tout pouvait arriver, parce que la hargne avec laquelle les gens se sont pris au véhicule, je ne souhaite ça à personne. Ça fait peur aujourd’hui quand je vois notre pays où on en est », a témoigné l’ancien Chef du Gouvernement guinéen Mamady Youla.

 

SOUARE Mamadou Hassimiou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 11 

Créé le Samedi 03 novembre 2018 à 17:56