Guinée : la police rejette les accusations de Cellou Dalein Diallo…

Violences à Conakry
Contrôleur Général de police Boubacar Kasse
Contrôleur Général de police Boubacar Kasse

CONAKRY-La réaction de la police ne s’est pas faite attendre suite aux accusations de  Cellou Dalein Diallo qui dit avoir été victime d’une tentative d’assassinat orchestrée, selon lui,  par le Président Alpha Condé. 

Le porte-parole de la police nationale, Contrôleur Général de police Boubacar Kassé a rejeté les allégations de l’opposant tout en appelant à l’ouverture d’une enquête indépendante sur l’incident survenu ce mardi 23 octobre à Bellevue. 

 « Les forces de l’ordre condamnent et rejettent  les accusations portées à leur endroit par voie de presse suite à la violence causée sur le véhicule du Chef de file de l’opposition et demande l’ouverture d’une enquête à cet effet.  Etant entendu que la preuve de l’accusation incombe  à l’accusateur, les services de sécurité  demandent impérativement à l’opposition Républicaine l’ouverture d’une enquête indépendante de son choix et de faire procéder à l’expertise des faits », a déclaré Boubacar Kassé à travers un communiqué.

Ce mardi, le cortège de l’opposition guinéenne  a été stoppé  violemment par les forces de l’ordre pour  empêcher la tenue de la marche  pacifique interdite  par le gouvernement. Selon le Chef de file de l’opposition guinéenne  son véhicule a été touché  par la balle, alors qu’un  jeune  a été tué par balle  à Cosa. 

«  Malgré les multiples sommations conformément à la loi sur le maintien d’ordre les manifestants ont opposé une résistance. Aussitôt, des moyens conventionnels (ont été utilisés) par des agents des forces de sécurité pour les disperser en vue de rétablir l’ordre public », a expliqué  le porte-parole de la Police.

 

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 31 11 14

Créé le Mercredi 24 octobre 2018 à 11:04