Santé : Expertise France clôture le projet TWIN2H en Guinée…

Santé

CONAKRY- Le projet TWIN2H qui a été lancé en Guinée depuis 2015 par Expertise France dans le cadre de l’amélioration des conditions d’hygiène et de sécurité hospitalière, a été clôturé ce mercredi 10 octobre 2018, a constaté sur place Africaguinee.com. 

Ledit projet visait à contrôler et à prévenir les infections dans plusieurs hôpitaux du pays. Après plus de 3 ans d’activités intenses à travers le pays, nombreux sont les hôpitaux guinéens qui ont bénéficié d’équipements à travers ce projet TWIN2H. De nombreux agents de santé ont aussi eu l’occasion d’être formés sur des thématiques liées à l’hygiène hospitalière. C’est le chef de cabinet du ministère de la Santé qui a représenté le ministre Edouard Gnakoye Lamah à cette cérémonie de clôture du projet TWIN2H. Une occasion pour monsieur Yagouba Barry, Chef de Cabinet du Ministère de la Santé, d’énumérer certains bons résultats constatés sur le terrain à travers ce projet.

« Les 42 mois d’activités intenses du projet ont permis entre autre de réaliser une vingtaine des missions de compagnonnage par des hospitaliers français, d’accompagner des comités d’hygiène et sécurité des structures sanitaires partenaires vers une autonomie de fonctionnement. A travers le projet on a pu organiser la première journée de comité d’hygiène et de sécurité en Guinée, de mettre en place 121 points focaux PCI, mais aussi la prévention et le Contrôle des Infections dans les structures sanitaires partenaires », a cité M Barry. 

Le protocole de soin a été actualisé grâce à ce projet alors que les pratiques des soignants à travers les kits d’audits ont été évaluées. Ce n’est pas tout. Grâce au projet TWIN2H cinq bourses pour le diplôme universitaire d’hygiène hospitalière de Bobo-Dioulasso en faveur des soignants guinéens ont été financées. Neuf (9) sessions d’atelier de Concernement, de changement de comportement sur la thématique de l’hygiène hospitalière et la sécurité des soins et l’élaboration d’un manuel du formateur, ont pu être effectués ainsi que la réhabilitation et la dotation en équipements et consommables aux structures sanitaires partenaires. Tout ceci vise à améliorer l’hygiène en leur sein, a  expliqué Yagouba Barry

L’Ambassadeur de la France en Guinée qui a participé à cette cérémonie a quant à lui, souligné que grâce au projet TWIN2H la coopération entre la Guinée et la France sur le domaine de la santé est de plus renforcée. 

« Le projet TWIN2H a permis de redynamiser le partenariat hospitalier qui était en sommeil, je pense en particulier avec ceux noués avec les auspices-civils de Lyon, le CHU de Bordeaux et avec les hôpitaux de Conakry et à celui qui lie le CHU de Strasbourg et l’hôpital régional de Labé. Je formule les vœux pour que ces partenariats poursuivent et se développent bien au-delà du projet TWIN2H et que la coopération en matière de santé puisse trouver un souffle nouveau dans ce domaine. TWIN2H a été l’occasion de renforcer la coopération entre la Guinée et les ONG françaises du secteur santé. Ces dernières ont montré leur engagement, leur professionnalisme et leur dynamisme et je tiens à leur remercier ce matin », a souligné Grosgurin Jean Marc.

L’experte Technique en PCI pour le projet TWIN2H affirme a quant à elle affirmé qu’elle porte confiance aux autorités sanitaires du pays et elle espère qu’elles feront le nécessaire pour que les communautés bénéficient des soins de qualité.

« Avec tout le travail partagé ensemble, je fais confiance aux responsables des structures sanitaires concernées. En termes de management et de leadership ils vont continuer à faire vivre les comités d’hygiène et de sécurité au sein de leurs établissements. Ils ont commencé à travailler avec les communautés et les usagers et tous ensembles, je suis sûre qu’ils vont faire en sorte que les hôpitaux puissent maintenant bénéficier d’une qualité et une sécurité des soins », a souhaité Sandrine Segot-Chicq.

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 19 octobre 2018 à 11:35