Dégradation des routes à Conakry : Moustapha Naité sur le front…

Travaux publics
Moustapha Naité, ministre des travaux Publics
Moustapha Naité, ministre des travaux Publics

CONAKRY-Le ministre des travaux publics, Moutapha Naité est sur le front de lutte pour la réhabilitation du réseau routier de Conakry, fortement dégradé à certains endroits. Ce week-end, le ministre a sillonné toutes les communes de la capitale pour toucher du doigt l’évolution des travaux de rafistolage des voiries. Au cours de son périple, il a notamment rencontré les responsables des entreprises chargées de travaux.

Cette initiative du ministre des travaux publics entre en droite ligne de la politique du Chef de l’Etat visant à faciliter la mobilité des citoyens à Conakry. Car le problème des embouteillages dû surtout au mauvais état des routes dans la capitale guinéenne est une dure réalité qui touche tous les citoyens de Conakry. Ce samedi 13 octobre 2018 donc, Moustapha Naité a effectué une visite dans les chantiers en cours pour avoir des nouvelles sur l’évolution des travaux de rafistolage afin de faciliter la circulation dans la capitale. Le ministre des travaux publics s’est rendu dans les cinq communes de Conakry pour demander aux responsables des entreprises qui font le travail d’accélérer les travaux sur le terrain. En tout, cinq entreprises sont engagées pour faire les travaux. Elles travaillent jour et nuit afin de faire en sorte que d’ici sous peu que la circulation soit facile dans la capitale.   

« Le chef de l’Etat a demandé au premier ministre chef du Gouvernement de s’assurer que la mobilité urbaine soit améliorée parce qu’il est très difficile de se mouvoir à Conakry contenu des nids de poule qui sont formés sur les artères principales rendant la circulation très difficile et qui impacte aussi le cadre de vie des guinéens. Comme par le passé, on avait toujours l’habitude de faire des programmes d’urgences, nous avons voulu cette fois-ci prendre la chose très au sérieux et très rapidement pour qu’à la sortie de la saison des pluies que nous fassions en sorte que Conakry soit débarrassé des nids de poule avant la saison des pluies prochaine », a déroulé le ministre Moustapha Naité.

Après avoir visité plusieurs chantiers de rafistolage dans les 5 communes de Conakry en commençant par Kgbélen jusqu’à en ville, le ministre des travaux publics a dressé un constat plutôt alarmant sur l’état des routes. Il prévient que le défi à relever est énormes.

« Le constat sur le terrain, c’est que le défi est énorme, il y a du travail à faire. Il y a beaucoup de nids de poule. On a fait les 5 communes et on a dû constater par endroit que les nids de poule ne sont plus des nids de poule, ce qu’il faut totalement une reconstruction de ces chaussées. Mais nous pensons que les 5 entreprises que nous avons mobilisé pour le travail chacune se mobilise sur le terrain et est en train de travailler pour que d’ici peu, nous ayons une circulation acceptable dans la ville de Conakry. Aussi nous allons améliorer considérablement les deux carrefours, les deux sorties de Conakry Kagbélen et de Km 36. Là c’est très fréquenté donc nous sommes en train de voir avec les entreprises qui sont en charge de ces deux carrefours pour rapidement refaire ces deux carrefours pour permettre une meilleure circulation. Les deux échangeurs qui vont être construits à ces deux endroits, il y a des routes de déviation qui sont déjà prévue et une fois que ces routes finiront, les usagers pourront emprunter ces routes de déviation », a annoncé Moustapha Naité, tout en informant que plus de 30 Kilmètres seront rafistolés à Conakry.

A la fin de cette vite du terrain, Moustapha Naité a lancé un appel à l’endroit de la population pour que chacun joue sa partition dans l’utilisation des routes dans le civisme pour éviter les embouteillages et aussi de faire tout possible pour protéger les routes. Parce que selon lui, ces routes sont construites avec l’argent du contribuable.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 15 octobre 2018 à 14:44