.

Sud de la Guinée : une mission d’un parti de l’opposition attaquée…

Facebook icon Twitter icon
Politique
Violences à Gueasso
Violences à Gueasso

LOLA-Une mission d’un parti de l’opposition a été attaquée ce samedi 06 octobre à Guéasso, une sous-préfecture en proie à des tiraillements pour le contrôle de la commune rurale. Au moins une personne membre de la délégation  été blessée, a appris Africaginee.com.

« La délégation du parti Bloc Libéral parti pour l’installation du conseil communal de Guéasso dans Lola a été attaquée », nous a confié le Dr Faya Milimouno, le leader du BL.

L’opposant pointe du doigt le sous-préfet en complicité avec l’ex maire. Il les accuse d’avoir  instrumentalisé des jeunes contre la mission alors qu’elle était venue à la sous-préfecture pour faire viser son ordre de mission.

« Il a poussé les jeunes à s’attaquer à la mission. Ils les ont encerclés à la sous-préfecture sans qu’aucun des forces de l’ordre ne soit sur les lieux », explique Dr Faya Milimouno, qui prévient que son parti ne reculera pas. « J’en ai appelé nos militants des villages environnants de venir les protéger parce que les autorités semblent être complices de ce qui se passe », prévient-il.

La commune rurale de Guéasso est l’une des localités où l’accord politique signé le 08 août dernier entre l’opposition et la mouvance fait des grincements de dents. Des violences avaient été signalées dans cette sous-préfecture au lendemain de la signature de l’accord, en signe de protestation. Les militants du parti au pouvoir reprouvent le consensus trouvé.

« Ces actes de provocation sont faits à dessein. L’ex maire reçoit des millions chaque mois des propriétaires de bétails maliens et ivoiriens. Il donne cet argent à certaines autorités territoriales pour le protéger, chacun est en train d’agir pour protéger son intérêt. Mais le Bloc Libéral ne reculera pas », a-t-il martelé.

Le sous-préfet de Guéasso qui a été contacté à maintes reprises par un journaliste d’Africaguinee.com, n’a pas voulu se prêter à nos questions.

Nous y reviendrons.

Paul Foromo Sakouvogui

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Nzérékoré

 

Créé le Dimanche 07 octobre 2018 à 10:52

TAGS