Convocation de Sorel Bangoura : « C’est une foutaise à l’endroit de l’UFDG… », réagit Ousmane Gaoual

Justice
Ousmane Gaoual Diallo
Ousmane Gaoual Diallo

CONAKRY- Ousmane Gaoual Diallo vient de lancer un appel plutôt inédit ! Le député de l’opposition qui dénonce une Justice à double vitesse suite à la convocation de Sorel Bangoura, demande aux partisans de l’UFDG de refuser d’obéir à l’appel des institutions judicaires qu’il qualifie de moribondes.

« La convocation de monsieur Sorel, notre candidat à la mairie de Matam est une foutaise que la Justice est en train de faire à l’UFDG. Parce qu’il n’est pas compréhensible pour les guinéens, que des responsables politiques et religieux de très haut niveau (qu’il s’agisse d’Ousmane Kaba, de l’imam de Kindia) profèrent des menaces qui violent l’article 4 de la Constitution, sans que la justice ne lève le petit doigt. Alors qu’à la moindre critique d’un responsable de l’UFDG, cette justice moribonde se lève en agitant le chiffon des convocations », s’insurge le parlementaire.

Ousmane Gaoual trouve inacceptable les agissements de la justice guinéenne face aux différents crimes commis dans le pays qui sont jusque-là restés « impunis ». Selon lui, il est important aujourd’hui que l’UFDG prenne une résolution de ne plus répondre à l’appareil judicaire. 

« On ne peut pas accepter cela alors que nous avons dénombré jusqu’à présent 93 victimes dans la commune de Rotoma, le procureur n’a toujours pas ouvert une seule enquête judicaire. Ce sont des citoyens guinéens qui sont victimes. Il n’y a même pas un semblant de justice » dénonce-t-il, rappelant que ses plaintes contre des communicants du RPG, qui sont restées sans suite.

« Le juge s’est contenté de nous dire qu’il les a convoqués, mais qu’ils ont refusé de répondre à l’appel de la justice. Le dossier est classé sans suite (…). Il faut que les militants et sympathisants de l’UFDG se mobilisent massivement pour dire que Sorel Bangoura n’ira pas répondre à l’appel de la Justice. Je ferai une demande pressante dans le parti afin que l’UFDG prenne la décision de demander aux guinéens de refuser d’obéir à l’appel de la justice tant que celle-ci ne montre pas à tous qu’elle agit au nom de la loi, pour l’équité et la vérité pour l’ensemble des citoyens guinéens. Autrement, nous devons refuser de l’obéir », a lancé Oumane Gaoual Diallo qui s’est confié à un journaliste de notre rédaction.

« Nul n’est censé obéir à ces instruments de propagande, de destruction  qui sont au service d’un appareil politique en décadence. Je suis déçu de voir que le garde des seaux ainsi que l’ensemble des procureurs préfèrent fermer les yeux face à ces injustices », fustige le conseiller politique de Cellou Dalein Diallo.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112  

Créé le Samedi 25 août 2018 à 18:31