Ousmane Gaoual à Alpha Condé : « Faire appel à l’armée guinéenne… »

Opposition
Ousmane Gaoual Diallo
Ousmane Gaoual Diallo

CONAKRY-Une mesure annoncée par le Président Alpha Condé pour lutter contre l’insécurité inquiète la principale formation politique d’opposition en Guinée. Le Chef de l’Etat entend impliquer l’armée dans la lutte contre la grande criminalité dans le pays. Pour l’union des forces démocratiques de Guinée, cette mesure du président de la république n’est pas une bonne solution.  Et pour cause :

« L’armée n’a pas pour mission de garantir la sécurité intérieure. Sa mission est de défendre l’intégrité du territoire. Lors que le Chef de l’Etat parle ainsi, il déclare à la face du monde que sa politique de sécurité intérieure est un échec total et que la police et la gendarmerie ne servent à rien. Faire appel à l’armée pour la sécurité intérieure n’est pas la solution», a indiqué Ousmane Gaoual Diallo, interrogée par un journaliste d’Africaguinee.com.

« Avec le développement du banditisme et surtout des coupeurs de route, nous serons obligés d’associer l’armée avec la gendarmerie à la lutte contre les coupeurs de route. Parce que les coupeurs de route utilisent des armes de guerre. Ce n’est pas avec du gaz lacrymogène qu’on peut lutter contre eux. Nous formerons des brigades mixtes (armée-gendarmerie) afin de mettre fin définitivement aux méfaits que les coupeurs de route causent », a annoncé ce mardi Alpha Condé. 

Pour le conseiller politique de Cellou Dalein Diallo, cette mesure n’est pas une solution. « Les institutions (police, gendarmerie, ndlr) dont la loi consacre pour ce travail n’ont ni moyens, ni personnel adéquat, ni formation spécifique pour assumer au mieux leur responsabilité. C’est un aveu d’échec. L’armée ne doit et ne peut pas en situation de paix être appelée à garantir la sécurité dans le pays », avertit ce député de l’opposition.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 31 11 12

Créé le Vendredi 29 juin 2018 à 10:04