.

Guinée : l’opposition s’insurge contre une décision du Gouvernement…

Facebook icon Twitter icon
Politique
Dr Fodé Oussou Fofana (G), Cellou Dalein Diallo (M), Ibrahima Chérif Bah (D)
Dr Fodé Oussou Fofana (G), Cellou Dalein Diallo (M), Ibrahima Chérif Bah (D)

CONAKRY-Une décision du Gouvernement suscite l’indignation de l’opposition ! Face à l’insalubrité chronique de la capitale guinéenne Conakry, les autorités ont décidé de consacrer les derniers samedis de chaque mois  à l’assainissement. Toute circulation est interdite dans l’intervalle de temps compris entre 06heures et 11 heures. Mais pour l’opposition cette décision, loin d’être la solution, pourrait engendrer d’autres conséquences néfastes.  

« C’est bien que le gouvernement comprenne que la Guinée est un pays laïc et que les chrétiens ont le droit d’aller sereinement à l’église les dimanche. Mais le Gouvernement doit savoir que si le samedi est férié pour l’administration, c’est un jour considéré comme un jour de travail pour ceux qui sont dans le secteur privé et dans le secteur informel. Les gens ont besoin d’aller dans les hôpitaux, dans les pharmacies, dans leur lieu de commerce etc. Ils ont le droit de se lever et aller travailler. Ce n’est pas à cause du nettoyage de la ville qu’on doit les empêcher de circuler  de 06h à 11heures. On n’a pas besoin de faire du tapage autour de l’assainissement », s’insurge le Dr Fodé Oussou Fofana, président du groupe parlementaire de l’opposition à l’assemblée nationale.

Lire aussi-Guinée : après le tollé, le gouvernement revient sur une de ses décisions…

Conakry, autrefois qualifiée perle de l’Afrique à cause de ses rues propres et verdoyantes est devenue au fil des années, l’une des capitales les plus salles de la sous-région. Les différents gouvernements qui se succèdent à la tête de l’Etat n’arrivent pas à trouver une solution à l’insalubrité devenue chronique. La première décision du gouvernement consacrant l’assainissement avait déjà suscité un tollé, l’obligeant à réaménager son programme. Mais l’opposant Fodé Oussou, ce n’est pas la solution.

« Des pays comme le Togo, le Ghana, sont des pays propres, mais on n’a jamais interdit aux gens de sortir chez eux parce qu’on assaini la ville. Ce n’est pas ça le problème. Il faut que le gouvernement se rappelle que dans ce pays il n’y a pas que les fonctionnaires et l’administration. On ne peut empêcher les gens de circuler  de 6h à 11h, ce n’est pas ce qui rendra la ville propre », soutient le vice-président de l’UFDG.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112   

 

Créé le Jeudi 21 juin 2018 à 9:40

Facebook icon
Twitter icon
Google icon