Mondial 2026 : ce tweet de Trump qui a fait voter la Guinée contre le Maroc…

Facebook icon Twitter icon
Mondial 2026
Antonio Souaré et Fouzi Lekjaa lors de la cérémonie de signature de l'accord de partenariat pour le soutien de la candidature du Maroc (Crédit photo le360.ma)
Antonio Souaré et Fouzi Lekjaa lors de la cérémonie de signature de l'accord de partenariat pour le soutien de la candidature du Maroc (Crédit photo le360.ma)

CONAKRY- Pourquoi la Guinée a voté pour les Etats-Unis au détriment du Maroc, un pays avec lequel elle entretient d’excellentes relations vieilles de plusieurs décennies ? Ce mercredi 13 juin 2018, contre toute attente, la candidature des Etats-Unis pour l’organisation de la coupe du monde 2026 a été retenue suite à un vote qui a surpris plus d’un. 

La déception du Maroc fut grande. Elle était à la hauteur de la surprise créée par la Guinée, un pays avec lequel il a de bons rapports. C’était impensable aux yeux des observateurs que la Guinée vote contre le Maroc. Surtout que le Président de la Fédération Guinéenne de Footaball, Mamadouba Antonio Souaré, était officiellement l’ambassadeur de la candidature du Maroc. 

Du côté de la Féguifoot, on parle d’une erreur technique. Pourtant, une source bien introduite au niveau de l’instance dirigeante du football guinéen nous a confié une toute autre version. Antonio Souaré aurait reçu une « instruction » à la dernière minute pour voter en faveur des Etats-Unis. 

Pourquoi ce revirement de la Guinée à la dernière minute ? 

Une seule explication pourrait être donnée à ce changement spectaculaire de la Guinée. Les autorités de Conakry ont cédé face aux menaces du Président américain. Donald Trump avait menacé de faire des « représailles » à tout pays qui ne supporterait pas la candidature de son pays pour l’organisation de la coupe du monde 2026. 

« Les Etats-Unis ont mis au point un projet fort avec le Canada et le Mexique pour le mondial 2026. Cela serait dommage si des pays que nous avons toujours aidés fassent campagne contre la candidature américaine. Pourquoi devrions-nous soutenir ces pays alors qu’ils ne le font pas en échange (Y compris à l’ONU ? »

C’est certainement ce tweet du locataire de la Maison Blanche qui a fait basculer le soutien de Conakry à Washington. La Guinée craint de nouvelles sanctions des Etats-Unis. Depuis le mois de septembre 2017, les officiels guinéens et leurs familles sont privés de visa à la suite d’une décision de l’administration Trumpqui reproche à Conakry de ne pas suffisamment coopérer dans la procédure de rapatriement de ses ressortissants en situation irrégulière sur le sol américain.  

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 13 juin 2018 à 19:32

Facebook icon
Twitter icon
Google icon