Guinée : les attentes de Cellou Dalein vis-à-vis de Kassory Fofana…

Facebook icon Twitter icon
Politique
Cellou Dalein Diallo, Chef de file de l'opposition et Kassory Fofana, le Premier ministre
Cellou Dalein Diallo, Chef de file de l'opposition et Kassory Fofana, le Premier ministre

CONAKRY-Le Chef de l’opposition, Cellou Dalein Diallo et le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana ont eu un tête-à-tête ce lundi 4 juin 2018. Les deux hommes ont échangé autour de l’actualité politique marquée notamment par une crise de confiance notoire entre le Pouvoir d’Alpha Condé et l’opposition.

Devant son « ami », Kassory Fofana a affiché une ouverture et plaidé pour le dialogue pour régler toutes les divergences politiques. Cellou Dalein Diallo a accepté la main tendue mais sous condition.L’opposant attend de voir des actes susceptibles de restaurer la confiance entre le Pouvoir et l’opposition. Ce qui suppose selon lui le respect de la parole et des engagements pris dans les accords.

« Le Premier Ministre nous a fait part de sa volonté de promouvoir un dialogue de bonne foi et de contribuer ainsi à la restauration de la confiance et à la préservation de la paix. Nous avons marqué notre accord de collaborer à un tel projet. La promotion d’une démocratie apaisée, la protection des droits humains et des libertés fondamentales constituent les valeurs pour lesquelles nous nous battons. Si du côté du gouvernement, le tout nouveau premier ministre s’engage résolument dans cette voie, il ne trouvera au sein de l’opposition que des partenaires loyaux et engagés à conduire une telle politique dans notre pays », a déclaré Cellou Dalein Diallo après le tête-à-tête.

Lire aussi- Guinée : un proche d’Alpha Condé attendu chez Cellou Dalein…

 

Kassory Fofana en quête de stabilité affiche une certaine ouverture envers tous les acteurs sociaux et politiques. Seul gage pour lui de pouvoir dérouler l’action du gouvernement qu’il dirige. Il dit être prêt à travailler avec l’opposition républicaine pour améliorer le climat de paix social dans le pays.

« Nous lui avons expliqué pourquoi nous étions souvent dans la rue. Ce n’est pas notre premier choix. Notre choix, c’est de privilégier le dialogue et la concertation pour aplanir les divergences qui pourraient exister entre la mouvance et l’opposition. Si le dialogue conduit à un consensus comme c’est souvent le cas, nous sommes souvent rendus compte qu’il n’y a pas eu d’efforts du côté du gouvernement pour appliquer les dispositions des accords politiques. J’ai invité mon ami, monsieur le Premier ministre à faire en sorte que la confiance soit restaurée. La restauration de la confiance suppose le respect des contrats et de la parole donnée. Il a promis de s’engager résolument dans cette voie, et moi aussi je lui ai dit que dans cas je serai un partenaire loyal parce qu’il s’agira de l’intérêt supérieur de notre pays », assure le Chef de file de l’opposition.

Dans les prochains jours, Cellou Dalein Diallo transmettra au Premier Ministre, un mémorandum dans lequel, il mentionnera tous les griefs de l’opposition envers la conduite du dialogue politique.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

 

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

Créé le Lundi 04 juin 2018 à 19:41

Facebook icon
Twitter icon
Google icon