Urgent/vive tension à Dabola : le préfet chassé par des manifestants en colère…

Facebook icon Twitter icon
Echos de nos régions
Des citoyens manifestent contre la fermeture d'une Usine à Dabola
Des citoyens manifestent contre la fermeture d'une Usine à Dabola

DABOLA- Rien ne va plus dans la ville de Daobla située au centre du pays où les manifestants ont pris d’assaut ce mardi 22 mai 2018 les locaux de la préfecture, chassant le préfet Ibrahima Sy Savané.

Les protestataires n’arrivent pas à comprendre l’inertie des autorités face à la crise sociale liée à la fermeture de l'huilerie. Après avoir barricadé la route nationale dans la journée du lundi, les jeunes manifestants sont passés à la vitesse supérieure ce matin en prenant  d'assaut le siège de la préfecture chassant tout le monde y compris le préfet.

Lire aussi-Guinée : Des manifestations signalées à Dabola…

« Ce matin la route n'est barrée, c'est le jour du marché on doit donner la chance aux citoyens de s'approvisionner. Nous sommes à la préfecture que nous avons occupée depuis le matin. Tous les cadres ont pris la fuite, nous sommes les maîtres de lieux. Nous invitons les autorités locales ainsi que le président Alpha Condé à honorer leur part dans la convention pour sauver les emplois. Nous resterons ici jusqu'à la satisfaction de nos revendications. Pour le moment nous n’avons aucun interlocuteur fiable », a confié à notre rédaction Ismaël Traoré, l’un des jeunes manifestants.

Le préfet de Dabola que nous avons joint au téléphone n’a pas donné suite à nos appels. Au niveau des responsables de l’Usine, c’est le black-out aussi.

A noter que les manifestants scandent des slogans "Dabola d'abord", "Président honore la convention " ou encore ‘’l'usine est le seul espoir de la jeunesse de Dabola".

A suivre…

Une dépêche d'Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 644 93 45 45

 

Créé le Mardi 22 mai 2018 à 12:25

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS