Conakry : l’interdiction de la burqa sème des violences dans une école…

Facebook icon Twitter icon
Société
Collège Koloma (Conakry)
Collège Koloma (Conakry)

CONAKRY-Des violences ont éclaté ce jeudi 17 mai 2018 au collège Koloma situé dans la commune de Ratoma. Ces violences font suite à l’interdiction faite aux filles de porter des Niqhab (foulards de tête). 

Le principal du collège à l'origine de cette interdiction a été blessé dans les heurts. Sa décision a suscité l’ire des écoliers qui ont violemment protesté en jetant des pierres dans l’enceinte du collège. Certaines jeunes filles l'accusent de faire du deux poids deux mesures.

« Nous sommes au début du mois de ramadan, comment peut-il nous interdire de mettre des foulards pour couvrir nos têtes alors qu’il tolère les filles qui ont des mèches. On ne peut pas accepter », a proteste une collégienne qui a été interrogée par un journaliste d’Africaguinee.com.

Au moment où nous quittions les lieux, le collège était  fermé alors que tous les encadreurs avaient quitté les lieux. Le principal du collège a été blessé à la tête par une pierre, nous a-t-on expliqué sur place. Nous n’avons pu le rencontrer.

Focus Africaguinee.com

 

Créé le Jeudi 17 mai 2018 à 12:15

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS