Le camp d’Alpha prévient Cellou et ses alliés : ‘’les décisions des juges sont sans appel…’’

Facebook icon Twitter icon
Contentieux électoraux en Guinée
Alpha Condé, le Président guinéen lors d'un meeting du RPG arc en ciel à Conakry
Alpha Condé, le Président guinéen lors d'un meeting du RPG arc en ciel à Conakry

CONAKRY- Alors que l’opposition exige le respect des "vrais résultats" issus des urnes au scrutin du 04 février 2018, le parti au pouvoir prévient que les décisions de la justice sont sans appel.

« Nous sommes dans une République. A l’heure où nous sommes qui a ce pouvoir-là (de modifier les résultats?  Si vous prenez l’article 114 du code (électoral) dans le domaine de la loi, qui dit que les décisions du juge sont sans appel(…). C’est sans appel ! C’est la loi qui le dit. On ne peut pas passer dans une autre institution pour juger si on veut vraiment respecter la loi », prévient Lansana Komara Secrétaire administratif du RPG arc-en-ciel.

Les discussions pour trouver une solution autour du contentieux électoral s’enlisent. Chaque camp campe sur sa position. Alors qu’un dialogue de sourds semble s’être installé, l’opposition menace de claquer la porte et reprendre son sport favori : Les manifestations de rue. Une décision qui déçoit le parti au pouvoir.

Lire aussi-Contentieux électoraux : Pourquoi ça coince ?

 « Nous sommes très déçus de l’opposition. Nous ne comprenons pas comment nous pouvons être autour de la table en train de discuter des problèmes et eux ils se retirent pour aller prendre une telle décision.  Nous avons discuté jusqu’à la dernière minute. Ils n’ont jamais dit qu’ils ne sont pas satisfaits. A la sortie on apprend après qu’ils veulent manifester cela veut dire derrière eux, il y a une main noir qui manipule », a fustigé  Lansana Komara, qui déclare toutefois qu’ils sont toujours ouverts à poursuivre le dialogue.  

«Nous sommes ouverts et prêts à continuer la discussion pour qu’on puisse trouver une solution politique entre nous dans l’intérêt de chacun et non pas dans l’intérêt d’un groupe d’individus », a-t-il averti.

Bah Aissatou

Pour africaguinee.com

Tél : (00224) 655 31 11 14

 

Créé le Samedi 05 mai 2018 à 14:05

Facebook icon
Twitter icon
Google icon