.

Bouréma Condé tranche : « Nous ne pouvons pas installer les maires… »

Facebook icon Twitter icon
Contentieux électoraux
Bouréma Condé, ministre guinéen de l'administration et de la décentralisation
Bouréma Condé, ministre guinéen de l'administration et de la décentralisation

CONAKRY-Le ministre guinéen de l’administration du territoire et de la décentralisation vient de donner les raisons qui poussent le Gouvernement à ne pas installer les conseils communaux qui ne font objet de litiges. Le ministre Bouréma Condé qui conduit les discussions entre la mouvance et l’opposition explique qu’ils veulent éviter des « décalages de fonctionnalité des exécutifs communaux ».

« (nous voulons) mettre ensemble toutes les communes parce que ça évite d’avoir par-ci par-là des décalages de fonctionnalité des exécutifs. Si on installe les maires à Linsan, on attend trois mois pour mettre en place ceux de Daramagnaki, comment va-t-on organiser les prochaines élections avec ce décalage alors que chaque conseil communal a cinq années à accomplir », précise-t-il après une polémique entre la mouvance et l’opposition.

Lire aussi-Contentieux électoraux en Guinée : nouvel échec des négociations…

« Ce n’est pas parce qu’il y a des problèmes à Dixinn, alors qu’il n’y en a pas à Yomou qu’on doit empêcher les conseillers de Yomou d’être installés pour commencer à travailler pour leur commune », a souligné récemment Amadou Damaro Camara de la mouvance qui défendait l’option d’installer les maires dans les communes où il n’y a pas de contentieux.

Mais ce débat est désormais clos avec ces précisions du ministre Bouréma Condé.

Africaguinee.com

 

Créé le Mercredi 02 mai 2018 à 10:31

Facebook icon
Twitter icon
Google icon