Dinguiraye : risque de violences dans la localité de Selouma…

Société
Image d'illustration
Image d'illustration

DINGUIRAYE- Des affrontements pourraient avoir lieu dans la localité de Selouma, à 40 km de la commune urbaine de Dinguiraye. La famille d’un habitant de ce village qui a été blessé à la tête par un citoyen de la localité, menace de faire des représailles si la justice ne prenait pas des dispositions.

En effet, c’est dans la journée du samedi 21 avril 2018 que M. Yagouba Diallo a été blessé à la tête par Issiagha par des coups de machette après une petite dispute. Transporté à l’hôpital, la victime a saisi les services de sécurité afin que son bourreau soit arrêté. 

A la grande surprise de M. Yagouba Diallo et de sa famille, Issiagha qui avait été arrêté par la police, a pris la fuite. Aujourd’hui, la victime et sa famille menacent de faire des représailles, accusant de passage le commissaire de police qui avait en charge le dossier de complicité dans la fuite de leur bourreau.

« C’est un de nos frères, un cousin même, qui a agressé mon, le vieux est blessé à la tête, actuellement il est hospitalisé à Selouma ici. L’agresseur de mon père s’appelle Issiagha. Il était venu prendre du sable sur notre domaine, mon père ne lui a pas permis de le faire, il a insisté, c’est dans ces circonstances qu’il a donné un coup de hache à mon père sur la tête. C’est tout le problème, il n’y avait pas d’antécédent. Le monsieur n’a aucun problème mental, il est marié à trois femmes et père d’une dizaine d’enfants, même des enfants mariés. Il avait été interpellé, mais la police nous a dit qu’il a réussi à prendre la fuite. De toutes les façons nous avons déposé une plainte contre lui afin qu’il soit recherché pour qu’il réponde de ses actes », a confié à notre rédaction un des fils de la victime.

De son côté, le Commissaire de police, l’Adjudant-Chef Saa François Kotenbedouno dit avoir passé plusieurs heures en brousse à la recherche du nommé Issiagha.

« C’est dans mes mains ici qu’il a pris la fuite. Les gens appelaient de partout parce que c’est grave ; Mon chef hiérarchique m’a demandé de référer l’auteur à Dinguiraye, le temps pour moi de rentrer dans la chambre et sortir, le monsieur avait déjà pris la fuite et c’était en présence des autorités locales. J’ai fait 3 heures dans la brousse à sa recherche en vain. La famille du blessé a dit qu’elle reste derrière moi. La famille a dit qu’elle ne porte pas plainte contre moi mais contre leur frère qui a commis l’acte, ce qui fut fait d’ailleurs », a confié le commissaire.

Certains membres de la famille de la victime n’excluent pas de venger leur père si les services de sécurité ne mettaient pas la main sur Issiagha.

Nous y reviendrons !

 

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tél. (00224)664 93 45 45

Créé le Mardi 24 avril 2018 à 10:56