Transport urbain : pourquoi le train Conakry-Express est à l’arrêt ?

Facebook icon Twitter icon
Transport
Le train de transport Conakry Express
Le train de transport Conakry Express

CONAKRY- Depuis deux mois, des milliers de citoyens de la capitale guinéenne Conakry sont privés du train Conakry Express, un moyen de déplacement très économique.

Commerçants, fonctionnaires, élèves, étudiants, bref les abonnés de cette locomotive traversent un véritable calvaire pour se déplacer à Conakry. Le train Conakry Express qui rallie Kagbelen-Kaloum soulage pourtant beaucoup de citoyens.

Qu’est-ce qui explique son arrêt au grand dam des populations ? Africaguinee.com s’est approché du directeur général de la Société Nationale des Chemins de fer de Guinée (SNCFG), Badras Yora pour en savoir les raisons.

17 millions GNF de perte par jour...

Interrogé, le directeur Badras Yora a révélé  que le manque de sécurité est la cause principale de l’interruption des activités du train. Il explique que 50.000 tonnes d’ordures sont déversées sur les rails tandis que les  violences post-électorales ont empêché la circulation du train. Aujourd’hui, les pertes économiques sont énormes. Elles sont estimées à 17 millions par jour. 

Lire aussi-Train Conakry Express: des citoyens dénoncent une décision des autorités…

« Nous avons décidé d’arrêter le train après les campagnes électorales, parce que souvent  des loubards  viennent s’attaquer au train. Il suffit qu’il y ait ville-morte,  une manifestation ou des mouvements sociaux. Très malheureusement après les élections communales les hostilités ont continué. Pendant deux mois, il y avait des problèmes. Ils ont brulé des pneus sur les rails. Quand le train sort dans ces circonstances vous n’avez pas de passagers, vous consommez le carburant avec le risque d’être attaqué.  Tout le temps d’arrêt, Conakry n’a plus de dépotoir d’ordures. La population riveraine et les charretiers déversent  les ordures sur les rails. Finalement avec l’accalmie,  le Chef de la l’Etat a ordonné à la société de salubrité publique de procéder  au ramassage. Ils ont fait  l’évaluation de stocks d’ordure depuis la ville jusqu’au  KM36. Ils ont sortie quelque chose de  50.000 tonnes d’ordures stockés pendant ces périodes », a déclaré Badras Yora.

A quand la reprise de Conakry Express ?

La direction général de la Société Nationale des Chemins de fer de Guinée promet la reprise du train pour bientôt en se méfiant d’annoncer une  date. « Au plus tard en début de la semaine prochaine, on va commencer les travaux de ramassage  d’ordure après  nous recommencerons de circuler. Nous demandons aux citoyens de patienter », a-t-il formulé.

BAH Aissatou

Pour africaguinee.com

Tél : (00224) 655 31 11 14

                                                

 

Créé le Dimanche 22 avril 2018 à 16:09

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS