Sidya Touré : « J’encourage Alpha Condé à balayer devant sa porte… »

Facebook icon Twitter icon
Politique
Sidya Touré, leader de l'Union des Forces Républicaines (Guinée)
Sidya Touré, leader de l'Union des Forces Républicaines (Guinée)

CONAKRY-Sidya Touré, leader de l’union des forces républicaines (UFR) a fait une autopsie plutôt sévère sur la Gouvernance économique de la Guinée par le Pouvoir d’Alpha Condé. L’ancien premier ministre fustige le blocage des activités économiques du pays depuis le vote  04 février et invite le Chef de l’Etat à revoir sa politique. Extraits…

« J’ai suivi le Président à la télé lorsqu’il a dit qu’il y a des ministres voleurs ainsi de suite, mais j’ai dit voilà. Je l’encourage à balayer devant sa porte. Quand Dansa Kourouma est allé au Palais il lui a dit  qu’il y a la corruption. On lui a demandé d’en apporter la preuve. Mais je crois comme lui-même a les preuves, parce qu’il il a commencé à le dire. La réalité économique est difficile. Il faut redresser cette situation économique et sociale. Mais pour ça tu as besoin de gens qui ne sont pas corrompus. Il y a docteur de ceci ou cela, mais c’est des docteurs « mougnati » (voleurs, ndlr). Une fois que le Président a annoncé ça, je crois qu’il devrait proposer les solutions », a déclaré ce samedi 14 avril 2018 le leader de l’UFR. 

Lire aussi-Alpha Condé tacle ses ministres : « Ils volent l’argent.. »

Sidya Touré ne s’arrête pas là. Il soutient qu’au lieu de critiquer l’actuel Premier ministre qui essaie de faire ce qu’il peut, il faut trouver des solutions aux difficultés économiques que traverse le pays. 

« Au lieu de chercher à trouver des solutions, on critique le pauvre premier ministre qui est assied-là  qui essaie de faire ce qu’il peut. On est en train de parler de l’avenir de notre pays, lui-même (Alpha Condé, ndlr) a dit qu’il y a des gens comme ça, mais au lieu de les sanctionner, leur demander où sont passés les contrats qu’ils ont négociés, où est l’argent de la bauxite, on va raconter des histoires de gauche à droite. Ceux qui sont responsables de la chute de l’économie de ce pays depuis Lansana Conté, on les connait. Alors ceux-là qui continuent encore de piller le pays ne peuvent pas nous donner des leçons. Il faut arrêter ! (…) », tance le haut représentant du Chef de l’Etat, annonçant qu’il toutefois est prêt à aider le Président à retrouver l’argent volé. 

 « S’il y a un point sur lequel je suis prêt à aider le Président Alpha Condé c’est pour qu’on retrouve l’argent que ces gens-là volent. Ce qui n’est pas acceptable, c’est de voir ces gens-là en train de vous donner des leçons. On les voit monter et descendre avec des millions de dollars de l’Etat guinéen, après ils viennent dire que c’est comme ça que ça doit se passer. Aujourd’hui la Guinée est dans une situation difficile. Au lieu de trouver des solutions, on passe son temps à raconter sa vie », déplore Sidya Touré. 

Et d’enfoncer : « On vient de finir avec la grève des enseignants, les négociations vont bientôt reprendre, la mission du fonds monétaire était ici. Ils demandent où sont les recettes, mais ils ne sont pas capables de dire où sont les recettes. Ça veut dire quoi ? Ce n’est pas sérieux ! Nous disons que nous devons sortir des difficultés qui existent dans le pays aujourd’hui. Si le Président veut en sortir, nous lui apporterons notre aide pour ça. Parce que ça commence par un bon fonctionnement de l’Etat, ça commence par la vérité des chiffres, ça commence par la vérité des contrats qui sont signés. Si nous voulons sortir de là, c’est le chemin. Nous devons nous organiser pour être comme les autres. (…) Le Ghana a refusé le programme du FMI parce qu’ils se disent qu’ils peuvent se gérer eux-mêmes. Il y a des difficultés économiques dans ce pays, on peut en sortir, mais ce n’est pas possible dans le mensonge, les tricheries, l’incompétence », a averti l’ancien premier ministre.

Nous y reviendrons !

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112 

Créé le Samedi 14 avril 2018 à 16:59

Facebook icon
Twitter icon
Google icon