.

Guinée : Que réclament les commerçants victimes de pillages ?

Facebook icon Twitter icon
violences en Guinée
Des magasins de commerces pillés à Conakry à l'occasion de manifestations
Des magasins de commerces pillés à Conakry à l'occasion de manifestations

CONAKRY-Les commerçants victimes de pillages lors des manifestations politiques en Guinée réclament une place au sein du comité de suivi qui reprend ses activités ce vendredi 06 avril.

Mohamed Chérif Abdallah, président du GOHA (Groupe organisé des hommes d’affaires) ne digère pas leur exclusion dans cette plateforme de dialogue réunissant les acteurs politiques du pays ainsi que la société civile.

« Les opérateurs économiques victimes de pillages ne sont pas du tout représentés au sein du comité de suivi alors que toutes les victimes de pillages sont membres du Goha. Ils ont été identifiés et défendu par le Goha. Je ne vois pas qui peut parler à notre place », dénonce l’homme d’affaires.

Lire aussi- Pillages en Guinée : les victimes de 2013 menacent d’occuper la rue si…

Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé qui se sont rencontrés en début de semaine, sont convenus d’apporter une assistance aux victimes et à leurs familles nonobstant les indemnisations légales. 

« Nous demandons d'être présents comme tous les autres qui sont dans ce comité de suivi. Nous demandons qu'il n'y ait pas de ségrégation à notre égard. Que ça soit clair, nous ne l'accepterons pas et nous demandons à tous les opérateurs économiques de nous soutenir sur toute l'étendue du territoire national », prévient Cherif Mohamed Abdallah.

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

 

Créé le Jeudi 05 avril 2018 à 22:41

Facebook icon
Twitter icon
Google icon