Risque de tension à Conakry : les femmes de l’opposition maintiennent leur sit-in…

Crise post électorale en Guinée
Des femmes de l'opposition à Conakry
Des femmes de l'opposition à Conakry

CONAKRY- Le bras de fer semble inévitable ce mercredi 21 mars 2018 ! Les femmes de l’opposition sont décidées à braver l’interdiction de la tenue de leur sit-in à Kaloum.

Mme Maimouna Bah, la vice-présidente du comité nationale des femmes de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée a confirmé la tenue de leur manifestation.

A la question de savoir comment les organisatrices comptent s’y prendre, Mme Maimouna Diallo répond : « Nous avons notre stratégie ».

Ce mardi 20 mars 2018, le Gouverneur de la ville de Conakry a annoncé l’interdiction du sit-in des femmes de l’opposition à Kaloum. Le Général Mathurin Bangoura a indiqué que les organisatrices n’ont pas respecté la procédure.

« Le sit-in que les femmes de l’opposition ont demandé à faire au ministère de la Justice en prenant le départ au niveau de Almamya n’est pas autorisé dès l’instant que les organisatrices ne sont pas dans les normes. Le courrier d’information n’a pas été déposé dans le temps », a tranché le Gouverneur Mathurin Bangoura.

 

BAH Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 14

Créé le Mercredi 21 mars 2018 à 10:31