Libye : Des migrants toujours présents malgré les affaires d’esclavage

Facebook icon Twitter icon
Immigration en Libye

Malgré les affaires d'esclavage et un sort inconnu, de nombreux migrants continuent de se rendre en Libye afin de passer en Europe.

Les affaires d’esclavage en Libye ne semblent pas altérer les envies de meilleur pour certains migrants qui continuent donc de passer par le pays afin de se rendre en Europe. Or, leur périple, très dangereux, se solde parfois par de terribles drames. Toutefois, lundi dernier, 324 migrants clandestins, dont 35 femmes et 16 enfants, embarqués à bord de bateaux pneumatiques dont les moteurs sont tombés en panne en pleine mer, ont eu la chance de voir débarquer les autorités.

L’opération de sauvetage elle, s’est déroulée sans encombre, à 13 km au nord de la ville côtière de Zouara, située elle-même à une centaine de kilomètres de la capitale, Tripoli. Une seconde opération a eu lieu dans le même temps, au large de la ville de Zawiya, située cette fois-ci, à 45 km à l’ouest de Tripoli. Ici, ce sont 117 migrants, dont 5 femmes et deux bébés, qui ont été secourus, avant d’être acheminé vers la capitale.

Les passeurs tentent en effet de faire traverser la méditerranée à de nombreux clandestins souhaitant se rendre en Europe, dans l’espoir d’une vie meilleur. Il faut dire que l’Italie n’est située qu’à quelques 300km des côtes libyennes. Seulement, les embarcations de fortune et le nombre de personnes sur ces bateaux ne vont pas de paire. Résultat, de nombreux incidents arrivent très fréquemment. D’ailleurs, la situation ne fait qu’empirer depuis 2011 et la chute du régime Kadhafi, puisque l’insécurité régnante, a poussé de nombreux immigrés présents sur le sol libyens, en plus de migrants tentant la traversée, à vouloir se rendre en Europe.

 

LanouvelleTribune.info

Créé le Jeudi 22 Février 2018 à 12:53

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS