Algérie : Des migrants expulsés en plein désert

Facebook icon Twitter icon
Immigration

Un groupe de migrants a été expulsé par l’Algérie le 14 février dernier en plein désert. Parmi ces migrants, plusieurs guinéens qui ont tenté l’aventure pour l’Europe.

Selon les associations de droits de l’homme, le groupe a été emmené en camion le 14 février à la frontière avec le Niger, à environ 400 km plus au Sud. Les migrants  ont été ensuite contraints de rejoindre "à pied, en plein désert", la localité de Assamaka, au Niger, à une quinzaine de km de la frontière.

Plus de 2.000 Africains de divers pays subsahariens avaient été arrêtés en septembre et octobre en Algérie et expulsés vers le Niger, avait indiqué Amnesty international fin octobre, dénonçant un "profilage ethnique" et des expulsions "illégales".

A suivre…

 Africaguinee.com

Créé le Lundi 19 Février 2018 à 11:25

Facebook icon
Twitter icon
Google icon