Guinée : Sidya Touré pressenti à la Primature ?

Facebook icon Twitter icon
Politique
Sidya Touré, leader de l'Union des Forces Républicaines
Sidya Touré, leader de l'Union des Forces Républicaines

CONAKRY- Un remaniement serait en vue en Guinée. Le Président Alpha Condé va certainement procéder à un petit remue-ménage du Gouvernement. A Conakry, et même dans certaines villes de l’intérieur du pays, on s’interroge sur le nom de celui qui pourrait remplacer dans les prochains jours le Premier Ministre Mamady Youla.

Si on t’en tient aux informations qui circulent du côté du Palais Sékoutoureya, Alpha Condé a commencé à se douter de la sincérité de bons nombres de personnalités qui l’entourent. Le Chef historique du Rassemblement du Peuple de Guinée a sans commune mesure déboursé beaucoup d’argent pour espérer faire d’une raclée ces municipales qui se sont avérées un cauchemar pour le parti au pouvoir accusé à tort ou à raison d’avoir bénéficié d’un coup de pouce de la part de ceux qui ont géré le processus pour avoir au tant de communes rurales et urbaines.

Alors, le président de la république très remonté contre le comportement de quelques uns de ses proches aurait piqué une colère noire la semaine dernière pour fustiger le comportement de certains de ses proches. Il aurait dit entre autre selon nos sources à ses proches « vous m’avez menti et d’ailleurs toujours menti », ajoutant « est ce que vous êtes conscients de la situation dans laquelle vous nous avez plongée ? ».

Et l’un d’entre eux aurait répondu naïvement au président dans l’espoir de sauver les meubles « ce sont les indépendants qui nous ont fatigués » et le président de répliquer « est ce qu’il n’y a pas eu de candidats indépendants au Foutah, est ce qu’un seul a gagné là-bas, ne me répète plus çà ? ».

L’ambiance était électrique et surchauffée dans un salon bien climatisé du palais présidentiel. C’est pour quoi, depuis quelques jours, des folles rumeurs circulent dans les grands salons et bureaux cossus autour d’un éventuel départ de la primature de Mamadi Youla même si Forécariah n’est pas tombée dans les mains de l’opposition ou d’un indépendant.

Et le nom qui circule de plus dans les couloirs du palais est sans doute celui du Haut représentant du chef de l’état et président de l’Union des Forces Républicaines, Sidya Touré. Celui dont le parti a perdu dans beaucoup de circonscriptions qui étaient considérées comme étant son fief, pourrait remplacer Mamady Youla.

En effet, l’ancien premier ministre espérait tout au moins rafler des communes urbaines comme celles de Boffa, Boké ou alors celles de Matam qu’il considère comme son fief. Si la rumeur s’avérait une réalité, Sidya Touré va-t-il sacrifier sa carrière politique pour rentrer dans un Gouvernement autre que le sien à seulement deux ans de la fin légale du pouvoir d’Alpha Condé ?

Attendons de voir.

Ce qui reste évident c’est que ces élections communales organisées ce 4 février 2018 après 13 ans d’attente n’ont pas donné le résultat escompté et le pouvoir va sortir affaibli par cette affaire d’utilisation de procurations à la pelle que le président de la CENI Amadou Salif Kébé affirme n’avoir jamais délivrées.

 

Amadou Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 15 Février 2018 à 15:24

Facebook icon
Twitter icon
Google icon