Contentieux électoraux : les camps d’Alpha Condé et de Cellou s’affrontent Mamou…

Facebook icon Twitter icon
Elections communales 2018

CONAKRY- C’est une bataille qui est désormais lancée entre le parti au pouvoir et la formation politique dirigée par Cellou Dalein Diallo. A Mamou, le RPG Arc-en-ciel a intenté une procédure judiciaire contre l’Union des Forces Démocratiques de Guinée qu’il accuse de fraude lors des élections locales du 4 février 2018.

Les audiences autour de ce contentieux électoral se sont ouvertes ce mercredi 14 février 2018 dans un climat tendu entre les deux camps. Plusieurs militants des deux formations politiques s’étaient massés au tribunal et attendent avec impatience le verdict. Le procès a connu des d’incidents intempestifs, au point que le président du tribunal Sidiki Kourouma s’est vu obliger de suspendre les débats pour ramener le calme.

Le RPG arc-en-ciel reproche à certains responsables de l’UFDG de Mamou de s’être positionné en rabatteur le jour du vote et d’avoir orienté les électeurs au cours du scrutin dans l’enceinte des bureaux de vote.

Aux tiraillements des avocats des deux parties, s’ajoutent les cris des partisans venus en grand nombre suivre le procès. Le camp de Cellou Dalein Diallo soutient ne pas comprendre pourquoi le juge a reçu la plainte du RPG arc-en-ciel, alors que selon lui le délai avait expiré. Les avocats de l’UFDG soutiennent que la plainte est arrivée au parquet le 8 février alors que la loi prévoit qu’elle doit être déposée avant.

Après les débats, dans  son verdict, le tribunal de première instance de Mamou a rejeté la plainte formulée le RPG-arc-en-ciel pour vice de forme. Cette juridiction a en même temps maintenu les résultats provisoires publiés par la commission de centralisation des votes de Mamou.

Depuis Mamou, Habib Samaké

Correspondant régional d’Africaguinee.com

Tél : (00224) 626 70 25 71

Créé le Mercredi 14 Février 2018 à 17:42

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi