Retraite annuelle du Projet de Filets Sociaux Productifs

Facebook icon Twitter icon
Publireportage

La coordination de la CFS (Cellule de Filets Sociaux) initie chaque année une retraite avec ses consultants qui s’inscrit dans une dynamique d’évaluation de ses performances par rapport aux progrès réalisés dans le cadre de la mise en œuvre de ses activités annuelles.

La retraite de cette année, organisée à l’hôtel Safatou de Labé du 24 au 29 janvier 2018, s’est tenue dans un contexte particulier qui a été celui de faire une bonne autopsie du projet suivant les derniers développements en matière de financement de ses activités. Elle a eu pour objectif de consolider l’esprit d’équipe au sein du personnel de la CFS en vue d’une bonne performance dans l’opérationnalisation des objectifs du projet au titre de l’année 2018.

Le Coordonnateur dans son mot d’introduction a mis en exergue les acquis du projet en termes de sauvegarde environnementale et sociale, son impact sur les ménages bénéficiaires à travers les programmes des THIMO (Travaux à Hautes Intensité de Main d’œuvre), les Transferts Monétaires et le paquet de Mesures d’Accompagnement. Il a également mis l’accent sur la bonne collaboration qui existe entre l’administration décentralisée et le projet à travers une forte implication des cadres de l’administration dans sa mise en œuvre. Le Coordonnateur a ensuite exhorté son équipe au respect des programmes opérationnels, à l’amélioration des analyses et surtout à la production de notes techniques pour valoriser les réalisations et donner du contenu aux axes du projet.

La retraite a également été l’occasion pour les cadres de la CFS de présenter les contraintes et les difficultés liées à leur service ainsi que les recommandations. Toutes les présentations ont été accompagnées de séances de questions réponses et de débats autour des sujets abordés. En outre, elle a été marquée par des échanges constructifs autour du planning opérationnel du projet aboutissant à la définition d’un format de plan d’action unifié prenant en compte les activités principales à réaliser pour l’année 2018 ainsi que les délais et les responsables d’exécution.

Par ailleurs, une mission conjointe des cadres du projet WAAP et de la Banque mondiale a rendu visite à l’équipe de la CFS pour partager des informations relatives à un projet en cours de préparation qui sera orienté sur l’entretien des pistes rurales par la forte implication de la main d’œuvre locale à travers les THIMO.

Le chargé de projet, Monsieur Marc NAVALET a axé son intervention sur la possibilité d’entrevoir des synergies d’action et de partenariats entre ce projet et la CFS au niveau des THIMO et de la protection sociale et environnementale de par l’expérience déjà acquise par le Projet de Filets Sociaux Productifs dans ces domaines. La visite a pris fin par des mots de félicitations de Monsieur Cheick Tidiane SAGNA, Coordonnateur CMU (Country Manager Unit) Mali, Niger et Guinée sur la sauvegarde Sociale, pour les performances réalisées par le projet et surtout pour le respect des mesures de sauvegarde environnementale et sociale.

 

Le service communication du projet

Créé le Lundi 05 Février 2018 à 11:16

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi