Incendie : une maison et son contenu partent en fumée à Lansanayah…

Incendie

CONAKRY-Après le grave incendie survenu à la Minière, un bâtiment à habitation est parti est parti en fumée dans le quartier Lansanaya Barrage, Secteur Palmeraie. Selon les témoignages recueillis sur place par un reporter d'africaguinee.com, un court-circuit est à l'origine de cet incendie. Il n'y a pas des pertes en vies humaines, mais d’importants dégâts matériels ont été enregistrés. 

La famille Barry dans le quartier Lansanaya, Barrage secteur Palmeraie a été surprise hier midi par un incendie qui a ravagé tout sur son passage. Une maison de 5 chambres et salon plus deux douches internes est tout son contenu.

Aminata Barry membre de la famille sinistrée qui dort aujourd'hui à la belle étoile revient sur les circonstances dans lesquelles elle a été informée de cet incendie. 

« L'incendie a eu lieu hier à 12h, moi j'étais partie au marché, on m'a appelé au téléphone pour m'informer qu'il y eu un court-circuit dans notre maison. En venant j’ai rencontré avec les gens de l'EDG. Je les ai signalé de se retourner qu'il y a eu un court-circuit dans notre maison mais avant notre arrivé c'était devenu trop tard, on a tout perdu » ;témoigne cette étudiante avant d'énumérer les pertes.

Selon elle, « il y avait deux télévisions dans le salon, une bibliothèque, un congélateur, dans la chambre où je suis arrêtée exactement ici, il y avait une armoire qui contenait des habits, 3 valises qui contenaient aussi des habits neufs pour un mariage. J'ai tout perdu mes habits, mes chaussures tout. J'ai perdu aussi tous mes appareils, ma tablette, mes téléphones, mon ordinateur. En plus j'ai perdu mes documents, mes diplômes. Et mes cousines aussi avaient ses documents ici elles ont tout perdu y compris ses habits et chaussures on a tout perdu dans la maison. Nos deux locateurs aussi ont tout perdu. L'autre d'ailleurs était marié il y a moins d’un mois, lui aussi sa femme à tout perdu, ses valises, ses habits et d'autres matériels », a expliqué au bord des larmes.

Aminata Barry lance un appel aux autorités et aux personnes des bonnes volontés pour leur venir en aide.  « Je lance un appel à l'Etat et aux personnes des bonnes volontés de nous venir en aide. Par ce que notre dernier espoir aujourd'hui c'est l'Etat. Là où je suis aujourd'hui je vis avec mes deux frères qui sont aussi élèves et notre papa est décédé il y a longtemps », pleure cette demoiselle qui a tout perdu dans les flammes. 

Mamadou Saïdou Diallo cohabitant de la famille Barry accuse les agents de la l'EDG d'avoir causé cet incendie. « L'incendie s'est produit hier à 12h après une coupure électrique dans le secteur, le 14 janvier dans les environs du 2h du matin. Donc c'est l'intervention de l'EDG pour le changement des fusibles au niveau du transformateur qui a fait que ce court-circuit », a-t-il accusé alors qu’il dort aujourd’hui à la belle étoile.

« Ceux qui étaient à côté ont pu intervenir. Mais l'incendie franchement ont à pas pu s'en sortir. Le bâtiment et tout son contenu sont brûlés et rien n'est sorti dedans. Pour ne pas qu'il ait des dégâts chez les voisins, ceux qui ont intervenus en première position ont essayé d'aller chez nos voisins pour chercher de l'eau pour empêcher le feu de sortir dans la cours », a-t-il expliqué.

Les incendies sont devenus ces derniers temps fréquents à Conakry. On se rappelle encore le jeudi 11 janvier dernier à la minière, un autre immeuble avec tout son contenu aussi était parti en fumée coûtant même la vie à une personne et faisant une dizaine des blessés et  d’importants dégâts matériels.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 16 janvier 2018 à 9:45