Guinée : Moustapha Naité dresse son bilan et dévoile ses perspectives…

Ministère de la Jeunesse

 CONAKRY-Le ministre guinéen en charge de la Jeunesse, a dressé le bilan de son département de l’année 2017, au cours d’un déjeuner de presse organisé ce vendredi 29 décembre à Conakry. Moustapha Naité  a mis cette rencontre à profit pour dévoiler les perspectives de son département pour l’année 2018 qui pointe à l’horizon, a constaté sur place Africaguinee.com.

‘’Les grandes avancées que nous avons pu réaliser pendant cette année (2017), c’est d’abord la mise en œuvre de la structure faîtière de la Jeunesse le (CNJ). Ce processus est très avancé, nous attendons au niveau du gouvernement qu’une date soit fixée très prochainement pour que l’élection des membres se tienne’’ a indiqué le Ministre de la Jeunesse.

Moustapha Naité a ensuite expliqué que son département s’est focalisé sur  la mobilisation des ressources pour le financement du programme national d’insertion socio-économique des jeunes.

‘’ C’est un plaidoyer que nous avons eu à faire depuis 2016. Durant toute l’année, nous avons travaillé avec nos partenaires. Je suis heureux aujourd’hui avec le fonds fiduciaire d’urgence de l’Union Européenne que le programme INTEGRA puisse être en parfait accord avec le programme national d’insertion socio-économique des jeunes qui est inscrit dans le PNDES qui coûte environ 137millions de dollars. A date ce sont 65 millions d’euros qui sont mobilisés », a ajouté le chef du département de la jeunesse.

Sur le plan des d’infrastructures, a-t-il poursuivi, son équipe et lui sont très avancés dans les études de faisabilité architecturale du palais de la Jeunesse et de la Culture. Ce conformément à la lettre de mission de Moustapha Naïté.

Parlant des perspectives pour l’année 2018, le ministre a déclaré que l’argent du fonds fiduciaire d’urgence sera parmi les atouts qui permettront de réaliser des activités. 

«En 2018, ce à quoi on peut s’attendre, c’est la mise en œuvre de ce fonds fiduciaire de 65 millions d’euros. Je pense que beaucoup de jeunes à travers la Guinée vont pouvoir bénéficier de cela. Les corridors ont été définis. D’autres initiatives dans le domaine de la pêche initié par le chef de l’Etat viendront soutenir les initiatives qui sont en cours pour les jeunes et pour leur épanouissement », a-t-il déclaré. 

Autres actions en perspectives, le ministre Moustapha Naité a cité  ‘’le Vendredi de l’Entreprenariat’’ avec le Fonds National d’Insertion de la Jeunesse (FONIJ), la nouvelle version du centre d’apprentissage et d’incubation des métiers de la confection, qui démarrera en début d’année avec une première cohorte de 300 pensionnaires, puis les travaux à haute intensité de main d’œuvre, et le projet de pavage de 500 000 mètres carrés à Kaloum et à Matoto.

Sur la question très épineuse de l’immigration, le bouillant ministre a évoqué les efforts déployés par son département en collaboration avec l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM, avant de dresser un tableau sombre sur le nombre de migrants guinéens identifiés en Lybie.

‘’L’on  dénombre au moins 4 487 migrants guinéens identifiés en Libye, dont 1676 bloqués dans 8 centres de détention’’, a-t-il avisé.

Une amélioration conséquente du budget du ministère de la Jeunesse a été constatée dans la loi des finances 2018. Le budget passe à plus de 64 milliards en 2018 contre 35 milliards en 2017.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 3 

Créé le Samedi 30 décembre 2017 à 12:46