Kidnapping à Conakry : la famille d’El hadj Abdourahmane Diallo s’inquiète…

Facebook icon Twitter icon
Insécurité à Conakry

CONAKRY- L’angoisse grandit dans la famille d’Elhadj Abdourahmane Diallo, homme d’affaires Kidnappé à Conakry la semaine dernière alors qu’il se rendait à la mosquée pour la prière de l’aube.

Au lendemain du rapt, la famille Diallo avait pourtant reçu une nouvelle plutôt rassurante, indiquant que « l’otage » allait bien. Mais depuis c’est le black-out total. La famille ne reçoit aucune nouvelle et l’inquiétude grandit.

« Nous sommes vraiment angoissés parce que depuis qu’ils nous ont appelés pour une première fois, nous n’avons plus reçu aucune nouvelle, ils ne nous ont pas rappelés. Le numéro avec lequel on nous a joint n’est pas joignable non plus », a confié à Africaguinee.com une source familiale.

Les ravisseurs n’ont pour le moment réclamé aucune rançon. Tout un mystère tourne autour de leur identité. La police qui a ouvert une enquête sur cet enlèvement ne donne pas d’indices.

Elhadj Abdourahmane Diallo, commerçant originaire de Dalaba, a été kidnappé le mardi 5 décembre 2017 par deux hommes cagoulés, au quartier Hamdallaye, dans la commune de Ratoma. L’enlèvement a lieu à quelques mètres de son domicile. Sur les lieux de rapt, son bonnet, son chapelet ainsi que ses chaussures ont été retrouvés.

Le kidnapping, la disparition sont des formes d’insécurité qui étendent lentement mais surement leurs tentacules en Guinée. En octobre dernier le fils d’Elhadj Guerguedji a été kidnappé à Kipé, un quartier chic de la capitale guinéenne. Il aura fallu le paiement d’une rançon à ses ravisseurs pour obtenir sa libération. Le Journaliste Cherif Diallo disparu en 2014 n’a toujours pas été retrouvé.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Lundi 11 décembre 2017 à 13:00

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS