Gouvernement-Syndicats : qui aura le dernier mot ?

Facebook icon Twitter icon
Grève des syndicats en Guinée

CONAKRY- C’est une journée de test pour le Gouvernement guinéen qui est engagé depuis quelques semaines dans une bataille avec une partie des syndicats de l’éducation. Sur fond de menaces, le Ministère en charge de l’éducation nationale a invité tous les enseignants à reprendre le chemin de l’école. Le Ministre Ibrahima Kalil Konaté a prévenu que tout enseignant qui ne se rendrait pas à son lieu de service sera considéré comme démissionnaire.

La frange des syndicats que certains ont qualifiés de « dissidents » ont quant à eux appelé au maintien de la grève. Aboubacar Soumah et ses camarades syndicalistes dénoncent le manque de dialogue entre eux et le Gouvernement.

Dans les établissements scolaires de Conakry, quelques élèves et enseignants ont fait le déplacement. L’affluence n’est pas à son comble. Beaucoup de parents d’élèves disent craindre les violences lors des affrontements entre les forces de l’ordre et les manifestants.

A suivre…

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

 

Créé le Lundi 27 novembre 2017 à 9:45

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS