Mines: vers la mise en œuvre de la politique de promotion du contenu local…

Facebook icon Twitter icon
Mines

CONAKRY-Le Gouvernement guinéen est en quête de solutions pour la mise en œuvre de la politique de promotion du contenu local dans le secteur minier. C’est dans ce cadre qu’un atelier de validation de l’Etude diagnostique et du plan d’action de la promotion du contenu local s’est ouvert à Conakry ce vendredi 24 novembre 2017.

Organisé par le ministère des mines et de la géologie, cet atelier réunit les acteurs clefs impliqués dans la mise en œuvre et la gestion de la politique du contenu local en Guinée. Il s’agit entre autres du Gouvernement, du secteur privé (compagnies minières, sous-traitants, PME), société civile, Groupe de la Banque Mondiale.

L’ouverture de cette rencontre a été présidée par le Premier Ministre Mamady Youla. Dans son discours, le Chef du gouvernement guinéen a indiqué que le défi auquel son équipe fait face aujourd’hui est la consolidation de la croissance économique et sa réalisation au profit de la majorité des guinéens à travers la création d’emplois et d’opportunité d’affaires pour les entreprises locales.

C’est à ce titre, a-t-il dit, que la promotion du contenu local constitue une priorité du Gouvernement. Selon Mamady Youla, cette promotion contribue à faire jouer au secteur minier son rôle dans l’amélioration locale de son impact sur le secteur mais aussi dans la diversification de l’économie.

Le gouvernement a adopté une politique sectorielle de promotion du contenu local, a-t-il annoncé. « L’étude a permis d’identifier les défis et proposé des actions concrètes permettant d’atteindre les objectifs fixés par le gouvernement en termes de réalisation d’opportunité d’affaires et d’emplois pour les locaux dans ce secteur », a expliqué le Chef du Gouvernement, souhaitant que cet atelier soit un point de départ d’un engagement sans faille des tous les acteurs impliqués pour une amélioration de la contribution du secteur à l’atteinte des objectifs du plan national du développement économique et social.

Pour Abdoulaye Magassouba, le ministre des mines et de la géologie, cette étude diagnostique de la promotion du contenu local dans le secteur minier ainsi que le plan d’action constituent un pas important vers la concrétisation des efforts déployés depuis plusieurs années par le Gouvernement dans le cadre de l’amélioration du secteur minier sur l’économie nationale.

« L’objectif fondamental de cet atelier c’est d’avoir un plan d’action complet et cohérent incluant toutes les actions nécessaires pour assurer la promotion du contenu local dans le secteur minier », a indiqué le ministre Magassouba, annonçant que son département travaille avec  l’APIP (agence de promotion des investissements privés) et le ministère de l’industrie et des PME pour la mise en place d’une bourse de sous-traitance et de partenariat.

La représentante de la Banque Mondiale qui a appuyé cette étude a assuré que la Guinée peut compter sur le soutien de son institution pour le développement d’un secteur privé durable et solide dans les années à avenir.

« Nous encourageons le Gouvernement à redoubler ses efforts pour la promotion des initiatives liées au développement du secteur privé et à l’amélioration du climat des affaires en particulier (...) On est avec le gouvernement guinéen pour un secteur dynamique et inclusif », a assuré madame Mariama Ciré Diallo.

Interrogé, le Président de la Chambre des Mines M. Malick Ndiaye a dit qu’il est fondamental d’aider les entreprises d’avoir des financements pour se développer. Il a aussi souhaité un jumelage entre les entreprises étrangères et les entreprises nationales lors que celles-ci ne sont pas capables de répondre à un appel d’offres.  

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Vendredi 24 novembre 2017 à 18:15

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS