Paris : "convergence de vue" entre Alpha Condé et Macron…

Facebook icon Twitter icon
Esclavage en Libye

PARIS-Le Président guinéen Alpha Condé a été reçu ce mercredi 22 novembre 2017 par son homologue français, Emmanuel Marcon au Palais de l’Elysée, à Paris. Après leur tête-à-tête, les deux Chefs d’Etat ont conjointement animé un point de presse.

Ils se sont notamment exprimés sur la question libyenne marquée par le scandale lié à la traite des noirs révélée récemment dans un reportage choc de la chaîne américaine CNN. Le Président français Emmanuel Macron qui s’est prononcé pour la première fois sur ce scandale qui a heurté la conscience internationale, a qualifié ces pratiques d’esclavage comme un ‘’crime contre l‘humanité’’.

"La dénonciation par la France est sans appel. Il faut que nous puissions aller beaucoup plus loin pour démanteler les réseaux de trafiquants », a-t-il ajouté, annonçant que la France prend l’initiative d’organiser une démarche au sein du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation des migrants en Libye qui doit conduire à des résolutions concrètes.

Le président en exercice de l‘Union africaine Alpha Condé a abondé dans le même sens affirmant que ce qui s'est passé en Libye est scandaleux et inacceptable. Le dirigeant guinéen avait déjà annoncé il y a quelques jours que l’UA allait prendre des mesures urgentes et fortes pour enrayer ce fléau qu’il a qualifié d’abject.

Le trafic d’êtres humains en Libye nourrit les délinquances les plus graves et les réseaux terroristes, a martelé le président Macron. Pire, il génère 30 milliards d'euros par an, touche malheureusement 2,5 millions de personnes et 80 % des victimes sont des femmes et des enfants, a-t-il dénoncé.

Nous y reviendrons

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

Créé le Mercredi 22 novembre 2017 à 18:37

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi