Grève en Guinée : la ville de Labé rejoint le mouvement…

Facebook icon Twitter icon
Grève

LABE- La crise risque de s’enliser davantage en Guinée ! Plusieurs villes de l’intérieur du pays ont suivi le mouvement de grève déclenchée par les syndicats de l’éducation.

Ce mercredi 22 novembre 2017, la ville de Labé est entrée dans la danse. La quasi totalité des écoles sont restées fermées. La base locale du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée à Labé a décidé se joindre au mouvement enclenché à Conakry.

« A partir du moment où il y a eu des morts, des syndicalistes ont été arrêtés à Conakry, on ne peut plus continuer à donner des cours. Si non ça serait une façon de trahir notre secrétaire général Soumah et les autres. Sans violence, nous avons décidé de suspendre les cours et tout le monde est rentré », a confié un syndicaliste.

Aucune autorité de l’éducation au niveau de la préfecture de Labé n’a accepté de se prononcer sur le sujet.

 

Alpha Ousmane Bah

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Labé

Tél. : (+224) 664 93 45 45

Créé le Mercredi 22 novembre 2017 à 10:55

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS