.

Guinée : vers une meilleure qualification de la Justice ?

Facebook icon Twitter icon
Justice

CONAKRY-Le Gouvernement guinéen veut qualifier davantage la justice. C’est dans ce cadre qu’il a initié avec l’aide des Nations-Unies une série de formation à l’endroit des acteurs de la chaine pénale au niveau de cinq juridictions du pays. Il s’agit des TPI de Dixinn, Kindia, Labé, Kankan et Nzérékoré.

Dans tous ces palais de justice il y aura des formations visant à renforcer les capacités des acteurs  de la chaine pénale (magistrats, greffiers et officiers de police judiciaire).

Le ministre d’Etat en charge de la justice qui a lancé cette formation en milieu de semaine à Conakry a déclaré que le renforcement des capacités des acteurs de la chaine pénale tient à cœur le Gouvernement à commencer par Monsieur le président de la République.

 Maître Cheik Sako a rappelé qu’il y a deux ans, le Chef de l’Etat a écrit au Secrétaire Général des Nations-Unis pour que l’ONU vienne en aide à la Guinée pour le renforcement de cette chaine pénale.

Outre ces séries de formations qui sont prévues dans le but de qualifier davantage la justice, le garde des sceaux du pays se dit aussi conscient de la nécessité de résoudre les problèmes d’infrastructures.

« A Dixinn il n’y a qu’une seule salle d’audience. Avec l’aide du PNUD, des magistrats et de la commune de Ratoma, on a pu avoir une salle qu’on va louer pendant un certain temps », a annoncé Maitre Cheick Sako, indiquant qu’il a fait des propositions au niveau gouvernemental pour que la question des infrastructures soit mise au premier plan.

Africaguinee.com

 

Créé le Dimanche 19 novembre 2017 à 5:58

Facebook icon
Twitter icon
Google icon