Guinée : quelle est la "clé de l’alternance en 2020" pour l'opposition?

Facebook icon Twitter icon
Politique

CONAKRY- L’opposition guinéenne peut-elle réussir l’alternance en 2020 l’année à laquelle Alpha Condé doit en principe quitter le Pouvoir ? « Oui » selon le leader du Bloc Libéral, mais à une condition : s’unir à tout prix.

Dans un contexte où l’opposition est fortement divisée, Dr Faya Milimono qui s’est confié à un journaliste d’Africaguinee.com indique que le souci de sa formation politique est de faire en sorte toute l’opposition se réunit ensemble sur de nouvelles bases. Une véritable gageure tellement que la division est profonde aujourd’hui.

« Il faut qu’on se pose les vraies questions  sans tabou, pour faire un véritable diagnostic de l’opposition guinéenne et penser à son avenir. Voilà ce que nous avons proposé à nos collègues de l’opposition », informe l’opposant.

Il déplore cependant le fait que le travail du comité de réflexion mis sur pied dans ce sens est en train de piétiner parce que les gens sont réfractaires à l’idée de se soumettre à une démarche rigoureuse. Mais il avertit que le salut de l’opposition passe par l’union.

« Nous pensons au Bloc Libéral que la seule façon d’avoir l’alternance en 2020, c’est l’unité de l’opposition à tous les prix. Il faut que l’opposition réussisse à faire son mea-culpa, son autocritique et son diagnostic véritable. Je pense que c’est comme cela que nous allons identifier les problèmes que nous serons en mesure de contrôler et nous saurons faire face à ce qui sera en face de nous », insiste l’ancien candidat de la présidentielle de 2015.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Dimanche 19 novembre 2017 à 21:18

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS